5 conseils pratiques pour éviter le stress au cours de la grossesse

0
211

La grossesse est une période heureuse pour la future mère. Cependant, elle est marquée par des transformations profondes sur le plan physique et psychique. L’isolement, la peur de l’accouchement, la fatigue et le stress sont des ressentis développés en état de grossesse. Bien que cela soit normal, il est nécessaire d’agir pour les réduire. Cela participe à votre bien-être général et à celui de votre bébé. Découvrez ici 5 conseils que vous pouvez appliquer pour éliminer le stress au cours de la grossesse.

Pratiquer le yoga prénatal

Le yoga prénatal constitue un remède efficace qui permet d’éliminer le stress relatif à la grossesse. Cet exercice vous aide à vous déstresser et à vous relaxer en période de grossesse. Il consiste à :

  • Respirer de façon optimale ;
  • Tonifier vos muscles ;
  • Accroitre votre énergie vitale ;
  • Vous détendre.

Sur https://abondance-retrouvee.com/respiration-anti-stress, vous apprendrez davantage sur le sujet. En pratiquant les mouvements de yoga, vous ne ressentirez plus de sciatiques ni de douleurs lombaires. Il s’agit des effets qu’on note fréquemment en période de grossesse. De plus, la pratique du yoga prénatal vous permet de mettre fin aux tensions cervicales résultant du stress. Par ailleurs, les futures mamans doivent adopter certaines postures particulières afin de rester zen le jour de l’accouchement.

Privilégier le repos

Le repos est une solution pour éliminer le stress et rester en bonne santé pendant la grossesse. Une femme enceinte doit se reposer de temps à autre au sein d’un endroit verdoyant et calme. Rester devant une série télé bruyante et stressante est une mauvaise habitude à éviter si vous souhaitez jouir d’un repos tranquille. En effet, le repos vous permet de faire le vide dans votre tête, d’aller au plus profond de vous pour vous recadrer sur votre bien-être personnel. C’est aussi une façon de lâcher les occupations actuelles, de s’asseoir confortablement et de lire un livre passionnant.

En outre, le repos est assimilable au fait de s’immerger dans la musique classique en prenant un bain autour des bougies parfumées. Pendant la grossesse, offrez-vous le luxe de dormir à chaque fois que le besoin se fait sentir. Sachez qu’il est prouvé que les siestes offrent de nombreux avantages pour les femmes enceintes, mais aussi pour le bébé.

Assister à des cours prénataux

Les cours prénataux vous préparent à l’accouchement. Ils sont généralement axés sur :

  • La perte des eaux ;
  • Le déclenchement de l’accouchement ;
  • Les contractions, etc.

Ce sont des modules de cours qui sont le plus souvent dispensés par une sage-femme. Cette dernière vous expliquera les dispositions à prendre le jour de l’accouchement. En plus, elle vous rassurera du bon déroulement de ce dernier. En assistant aux cours prénataux, vous aurez l’occasion de poser toute sorte de questions, de développer les liens avec les autres femmes, de partager vos émotions et vos ressentis. C’est donc le moment de lâcher prise et de laisser son cœur s’exprimer. Ainsi, vous serez détendue le jour de l’accouchement.

Tricoter la layette de bébé

Le tricotage est une tendance du moment. Loin de penser qu’il s’agit d’une pratique destinée aux grands-mères, le fait de tricoter vous permet de vous relaxer avant le jour J. Se mettre au tricot est une manière exceptionnelle de se détendre surtout si le stress commence à gagner l’esprit parce que l’accouchement approche. Vous pouvez donc réaliser quelques rangs par-ci, par-là.

Le tricotage permet notamment de se vider la tête et surtout de se détendre à la cadence des aiguilles. C’est aussi un moment agréable pour développer votre talent artistique que vous ignorez. Ce faisant, vous parviendrez à concevoir de jolis chaussons pour votre petit dernier. Pour information, les enfants nés de mères très stressés pourraient avoir des problèmes sur le plan émotionnel au cours de leur vie. Vous devez donc vous occuper par votre activité de tricotage pour dissiper au mieux le stress et faciliter votre accouchement.

Pratiquer la pleine conscience

Il s’agit encore d’une pratique éprouvée pour éviter le stress au cours de la grossesse. La pleine conscience est en effet ce qu’il vous faut pour passer pleinement votre période de grossesse et l’accouchement en toute sérénité. C’est d’ailleurs une méthode de la thérapie comportementale et cognitive permettant de répondre aux enjeux liés aux douleurs chroniques et au stress.

En 2013, le fondateur de TheraSerena, psychiatre et spécialiste des thérapies comportementales et cognitives, Charly Cungy, a eu à s’entretenir avec deux psychologues de Lausanne sur la pleine conscience pendant la grossesse et l’accouchement. Ces deux psychologues, Myriam Gamba et Isabelle Corbot, proposent d’ailleurs cette pratique à leurs patientes enceintes. Selon elles, « il existe de nombreux défis psychologiques et physiques pendant la grossesse. Entre autres, on a les douleurs, les peurs, l’anticipation de l’accouchement, etc. La pleine conscience permet donc de gérer sereinement ces ressentis, mais surtout de les accepter. Elle se crée et se développe en pratiquant des exercices qui consistent à se focaliser sur le présent ».

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici