Allaitement ou biberon : que choisir

0
98

Les avis divergent. Certaines mamans ne jurent que par l’allaitement maternel. D’autres pensent, cependant, que l’allaitement au biberon confère les mêmes avantages qu’un allaitement purement au sein. D’ailleurs, les avis des pédiatres et des spécialistes en nutrition infantile sont tout aussi différents. Quel est, selon vous, le meilleur choix à faire ? Allaitement maternel ou biberon ? Nous allons faire le tour de cette question. 

Un choix très subjectif 

Allaitement ou biberon : Les mamans sont déconcertées. Et pour cause, on connaît tous la position des médecins sur la question. Il faut privilégier l’allaitement au sein. Néanmoins, quand les pouvoirs publics ont émis leurs avis en affirmant que le biberon est tout autant avantageux que l’allaitement maternel : les mamans sont décontenancées. Actuellement, on sait que seuls 10% des bébés français sont allaités au sein après le premier mois. Ce qui laisse entendre qu’il s’agit d’un choix très subjectif. Chaque maman est libre de choisir le type d’allaitement qui lui convient. Et la décision est, pour la plupart, motivée par des arguments autant techniques que scientifiques. 

Nous avons mené une petite enquête au niveau de plusieurs établissements de garde en métropole, dont une creche paris privée. Nous avons pu constater que la plupart des mamans arrêtent l’allaitement maternel un mois et demi après la naissance de leur enfant. Ce, pour habituer le petit au biberon. Qu’importe le mode de garde choisi, le jeune enfant devra consommer autre chose que le lait de sa maman. Par conséquent, pour que la transition ne devienne pas un processus long et douloureux, les mamans préfèrent sevrer leurs enfants dès le premier mois. 

L’allaitement maternel : pour la croissance et la santé de l’enfant 

Les avis qui prêchent l’allaitement exclusivement au sein sont considérés comme obsolètes. Parce que derrière, cela implique que la maman ne doit pas travailler. Elle ne peut pas faire un travail où elle serait au bureau du lundi au vendredi. On constate, cependant, que l’éveil d’un enfant est étroitement lié à son alimentation. Il est plus que normal de croire que le lait de la mère est plus à même de fournir à l’enfant tout ce dont il a besoin. L’allaitement maternel satisfait tous les besoins nutritionnels de l’enfant jusqu’à ce qu’il ait 6 mois. De plus, en allaitant votre enfant, vous l’éloignez des problèmes de santé divers comme les allergies, les infections, les intolérances alimentaires, etc. 

Le biberon doit être stérilisé au moins trois fois par jour. Sans quoi, la tétine peut devenir un vrai nid à bactéries. Aussi, certains composants du lait peuvent être source d’allergie pour le bébé. Il est important de bien choisir la marque de lait qui convient à votre petit. Avec l’allaitement maternel, la maman est loin de ces petits soucis. Il lui faut du coton, de l’alcool pour désinfecter de temps en temps le téton, c’est tout. 

Le biberon : pour l’aspect pratique 

Toujours durant notre enquête auprès de nombreuses crèches de la ville de Paris, nous avons pu échanger avec plusieurs mamans.  La principale raison qui pousse ces dernières à privilégier l’allaitement au biberon est le côté pratique de ce type d’alimentation. Pour continuer à mener une carrière, elles doivent mettre leur enfant à la crèche. Et même si elles optent pour une crèche d’entreprise, il est toujours impossible de maintenir un allaitement exclusivement maternel. Pour que l’enfant puisse s’adapter rapidement à l’établissement de garde, elles doivent initier le bébé rapidement au biberon. Certaines mamans préfèrent mettre en place l’allaitement mixte juste après la naissance. Ce, pour que le bébé n’ait pas de mal à boire le biberon lorsqu’il entre en crèche. 

L’allaitement maternel présente beaucoup d’avantages, surtout pour le bébé, c’est un fait indéniable. Un enfant allaité au sein est en bonne santé, son éveil est optimal. Et les risques qu’il développe des allergies alimentaires sont moindres. Néanmoins, on ne peut pas non plus voir l’allaitement au biberon comme un mauvais choix, car de nombreux pédiatres soutiennent que le biberon est tout aussi bénéfique que le l’allaitement maternel. Qui plus est, cela permet aux deux parents de continuer de mener une carrière stable. 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici