Comment savoir qui est le père de votre bébé ?

0
43
Vous avez des doutes sur le véritable père de votre enfant ? Vous souhaitez connaître avec précision qui est votre père biologique ? Rassurez-vous ! La science a évolué, et vous pouvez solutionner vos doutes par l’intermédiaire d’un test de paternité. Qu’est-ce qu’un test de paternité ? Comment le réaliser ? Combien faut-il prévoir pour réaliser ce test ? Découvrez les réponses à toutes les interrogations à travers cet article.

Le test de paternité, c’est quoi ?

Avec un taux de vraisemblance fixé à 99,99%, le test de paternité reste une démarche scientifique fiable qui consiste à analyser l’ADN de deux personnes afin d’élaborer un lien de parenté irréfutable. Compte tenu de leur importance, les tests de paternité se font généralement deux fois pour s’assurer de la fiabilité des résultats.

Pourquoi effectuer un test de paternité ?

Chez l’homme, le test de paternité reste utile s’il n’est pas convaincu qu’il est le papa de l’enfant. Ce test élimine toutes vos inquiétudes en vous apportant une réponse claire et crédible sur le véritable père biologique de l’enfant. Après le test de paternité, il n’y a absolument plus d’ambigüité. Soit la réponse reste négative (l’exclusion), soit elle demeure positive (l’inclusion). Ainsi, vous serez capable ou non (en fonction des résultats du test) d’envoyer une demande en reconnaissance de paternité afin que le papa de votre enfant puisse l’accepter officiellement.

Test de paternité : les différentes options existantes

Le test de paternité peut être réalisé en tout moment (pendant la grossesse, quelques minutes après l’accouchement ou après la naissance). Parcourons ensemble les différentes options envisageables.

Option 1 : Réalisez un test de paternité prénatal : au cours de la grossesse

Si vous êtes en état de grossesse et que vous avez des doutes sur le père de l’enfant, vous pouvez déterminer la paternité avant que l’enfant ne vienne au monde. Dans ce cas, il existe trois méthodes efficaces pour le faire.
  • Méthode 1 : Effectuez un test de paternité non invasif

Réalisable dans la dixième semaine de grossesse, le test de paternité non invasif consiste à analyser le sang de la maman porteuse du bébé. En effet, dans le sang de la mère se trouve l’ADN du fœtus. C’est cet ADN qui sera prélevé puis comparé avec celui des pères potentiels présumés. Après le prélèvement, il faut attendre quelques jours pour rentrer en possession des résultats du test.

Bon à savoir : Parmi toutes les méthodes prénatales existantes, celle non invasive reste la plus agréable pour le bébé puisque l’ADN est extrait du sang de la mère.
  • Méthode 2 : Effectuez un test de paternité invasif

Encore appelé amniocentèse, ce test peut être réalisé sur le bébé entre la quatorzième et la vingtième semaine de grossesse. Le médecin insère une aiguille dans l’abdomen (précisément au niveau de la cavité amniotique) puis extrait une petite quantité du liquide amniotique renfermant l’ADN avec lequel le test sera réalisé.

Bon à savoir : Le processus d’extraction se fait sous anesthésie locale et l’aiguille est conduite au bon endroit à l’aide d’un ultrason. Le travail se fait ainsi avec une grande précision, avec moins de douleur pour la mère. Sachez que cette option présente des risques non négligeables (crampes, saignements vaginaux) et un faible risque de fausse couche. Pour ne pas perdre votre bébé, nous vous recommandons de discuter avec votre médecin afin de recevoir son approbation.
  • Méthode 3 : Le prélèvement des villosités choriales

Encore appelé PVC, ce procédé est réalisé entre la dixième et la treizième semaine de grossesse, et il consiste à extraire du col de l’utérus quelques villosités issues de la fertilisation de l’œuf. Ces dernières contiennent des marqueurs identiques à ceux de l’enfant et utiles pour la réalisation du test de paternité.

Bon à savoir : Sachez que ce prélèvement présente quelques risques négligeables, mais potentiels surtout de fausse couche. C’est pour cela que nous vous conseillions de bien murir votre réflexion avant de vous décider. Pour conserver la vie et la santé de votre bébé, il serait sage d’en parler avec votre médecin avant le début du prélèvement.

 

Option 2 : Réalisez un test de paternité après la naissance de l’enfant

Si vous ne souhaitez pas réaliser le test de paternité au cours de votre grossesse lorsque le bébé se trouve dans votre ventre, ne paniquez pas. Vous pouvez le faire après sa naissance.
  • Méthode 1 : Réalisez un test ADN postnatal (tout juste après la naissance du bébé)

Nous vous déconseillons vivement de faire un test prénatal de paternité à l’approche de l’accouchement. Tout juste après l’accouchement, vous pouvez réaliser un test ADN sur le bébé par extraction sanguine au niveau du cordon ombilical. Rassurez-vous : le bébé ne sentira rien. Cette procédure semble moins coûteuse en comparaison aux tests prénataux qui nécessitent l’intervention d’un expert.

  • Méthode 2 : Examinez le sang de l’enfant et du père présumé

Cette méthode consiste à prélever après la naissance de l’enfant (bébé, adolescent ou adulte) un peu de son sang puis un peu du sang de son père afin de réaliser le test de paternité.

  • Méthode 3 : Joignez les empreintes génétiques du père présumé et de l’enfant

Le titre en dit déjà tout. Il s’agit ici de comparer les empreintes génétiques du père à celles de l’enfant afin de voir s’il y a un lien de paternité.

 

Comment réaliser un test de paternité ?

Si vous envisagez de réaliser un test de paternité, deux options se présentent à vous : soit vous optez pour la voie judiciaire, soit vous passez votre commande sur internet à l’étranger.

  • La première option reste longue et très coûteuse, et vous devez attendre parfois 2 ans avant d’entrer en possession des résultats du test. Vous devez aussi présenter un dossier complet à un juge en prenant le soin d’inclure quelques éléments convaincants sur le père présumé. Si le juge considère que votre dossier semble acceptable, il déclenchera la procédure du test de paternité. Dans le cas échéant, votre dossier sera simplement décliné, et aucun test de paternité ne sera réalisé.
  • La deuxième option reste moins coûteuse puisque la démarche demeure simple et plus courte. Vous passez une commande sur un site assez fiable comme Pro Paternité par exemple, puis vous recevrez un kit avec tout le matériel nécessaire pour procéder à un prélèvement chez vous. Le prélèvement terminé, vous devrez renvoyer les échantillons au laboratoire par courriel ou par autre voie. Tout dépend du laboratoire que vous auriez choisi. Le laboratoire se chargera quelques jours après de vous envoyer les résultats du test soit par e-mail ou par courriel.

 

Quel est le tarif d’un test de paternité ?

  • Si le test est fait en réponse à une démarche judiciaire, vous devez prévoir 300 euros par personne engagée, donc environ 900 euros pour une famille (mère, père et enfant). Néanmoins, ce tarif peut très vite grimper à 2000 euros à cause des frais supplémentaires de justice s’y greffant. Sachez que dans ce cas vous êtes tenu d’effectuer le test dans les laboratoires certifiés.
  • Si par contre vous passez par internet pour commander le test de paternité, vous seriez amené à choisir parmi une multitude d’offres. Sur internet, le prix d’un test de paternité se situe dans la fourchette de 200 jusqu’à 400 euros et varie largement en fonction des laboratoires. Avant de commander un test de paternité sur internet, assurez-vous que le site détient un laboratoire certifié, fiable, et jetez un coup d’œil sur les avis clients.

 

Bon à savoir…

Tous les laboratoires n’ont pas les compétences et le savoir-faire requis. Au moment où certains sont certifiés, d’autres ne sont que des arnaqueurs sans compétence. Ne soyez pas la proie facile des voleurs qui sont là que pour votre argent. Pour ce faire, nous vous recommandons de consulter notre liste noire des laboratoires ADN à éviter les yeux fermés.

SHARE
Previous article10 idées cadeaux pour la naissance d’un bébé !
Cécile
Maman d'un petit garçon de 3 ans et d'une petite fille de 5 ans, je livre mes conseils et mes expérience en tant que maman, mais aussi en matière de mode, de shopping, et de cuisine !

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici