Garde d’enfants : Et si vous employiez un membre de votre famille ?

0
1072

La question de la garde des enfants est au centre des préoccupations des familles. Que ce soit pour récupérer les enfants à la sortie, les garder à l’occasion des vacances scolaires ou pour passer une soirée tranquille entre adultes, on a forcément besoin d’un service de garde. Faites-vous déjà recours de temps en temps à un membre de la famille pour garder vos enfants ? C’est tout à fait légal et vous gagneriez à le déclarer. Vous offririez ainsi à votre parent une source de revenus complémentaires ou de l’argent de poche selon le cas, et cela ne vous prive d’aucune aide à laquelle vous auriez droit en engageant du personnel extérieur.

Nous vous proposons de passer en revue à travers cet article les différentes options envisageables pour faire garder vos enfants par un membre de votre famille.

Embauche possible dès 16 ans

Légalement, vous avez la possibilité d’engager un quelconque membre de la famille âgé au minimum de 16 ans pour garder votre enfant. Si vous avez par exemple à la maison une grande fille ou une nièce étudiante d’au moins 16 ans, la déclarer lui confère de multiples avantages en plus de régler une question cruciale pour vous.

En effet, en raison de son statut d’étudiante, votre parente jouira d’un avantage fiscal considérable. Elle ne sera tenue de déclarer ses revenus qu’après dépassement du seuil annuel de trois fois la valeur du SMIC mensuel. Le montant du SMIC mensuel brut pour 2021 étant de 1554,58 euros, votre nièce pourra travailler pour 4663,74 euros sans devoir déclarer ses revenus. De plus, cela ne devrait rien vous coûter, des divers avantages auxquels vous avez légalement droit en engageant une personne tierce. Inscrivez-vous sur des plateformes dédiées, pour en apprendre davantage et avoir accès à des conseillers qui vous assistent dans les démarches et vous accompagnent dans tout le processus. Vous pouvez d’ailleurs facilement trouver une nounou sur ce site.

Idéal pour un complément de retraite

Les grands parents sont généralement enchantés de pouvoir garder leurs petits fils et le font volontiers et gratuitement aussi souvent que nécessaire. Peut-être avez-vous déjà l’habitude de recourir à leur aide pour garder vos enfants de temps en temps. Pourquoi ne pas les déclarer formellement et les faire jouir d’un bon complément de retraite ? Sachez que c’est autorisé par la loi et vous avez tout à y gagner.

En effet, en plus d’avoir une personne de confiance et que vous connaissez bien pour faire garder vos enfants, vous pouvez offrir une rémunération intéressante à Mamie ou Papi. Au-delà de la sensation d’être utile, Mamie voit ses compétences valorisées et peut même vivre plus confortablement grâce à ce généreux complément de retraite.

Pour votre mère ou belle-mère qui vous aide à garder votre enfant, vous pourriez être amené à déclarer 20 h par mois, par exemple. Sachant que le SMIC horaire brut en 2021 est de 10,25 euros, Mamie pourrait ainsi se faire une belle rémunération mensuelle de 245 euros en faisant ce qu’elle aime le plus. Intéressant n’est-ce pas ? En plus, le montant de la rémunération à l’heure est libre, mais ne doit pas être en dessous du SMIC horaire. Ce qui vous donne toute la latitude de proposer une rémunération encore plus intéressante au besoin à votre parent.

Mamie Nounou ou assistante maternelle ?

Si vous décidez d’employer votre mère pour la garde de vos enfants, elle peut le faire soit chez vous à titre de Nounou ou à son propre domicile, en tant qu’assistante maternelle. Pour être Nounou à votre domicile, Manie n’a pas besoin d’agrément ni d’une formation particulière. Elle a le statut de salarié et est soumise à juste titre à la convention collective des salariés du particulier employeur.

En revanche, pour être assistante maternelle agrée et garder chez elle vos enfants, certaines formalités doivent être remplies par votre mère :

  • Retirer le dossier d’agrément auprès du conseil général ;
  • Remplir le dossier et joindre un certificat médical d’aptitude physique ;
  • Une visite des représentants des services de PMI à son domicile ;
  • Suivre une formation professionnelle de 120 heures (60 heures avant de prendre les enfants avec elle).

En tant qu’assistante maternelle agréée, Mamie est régie par la convention collective des assistants maternels du particulier employeur. Celle-ci fixe entre autres les rapports juridiques entre vous et Mamie ainsi que les conditions de rémunération. Notons à cet effet qu’au risque de perdre le Complément de libre choix du mode de garde (CMG), votre assistante maternelle doit être rémunérée au moins 0,281 fois le SMIC brut par heure. Son salaire net horaire pour 2021 ne doit donc pas être inférieur à 2,88 euros.

Lorsque les démarches sont faites dans les règles, faire garder vos enfants par un parent n’empêche en rien l’aide CAF CMG ainsi que les avantages fiscaux.

Compatible avec l’aide CAF CMG

Engager un parent pour s’occuper de la garde de votre enfant est parfaitement compatible avec l’aide CAF du Complément de libre choix du Mode de Garde (CMG). De ce fait, vous pouvez toujours jouir de jusqu’à 85 % de prise en charge de votre facture mensuelle de garde. C’est une aide bien évidemment soumise à conditions.

En outre, 50 % du reste à votre charge vous est restitué sous forme de crédit d’impôt. Au final, la garde de votre enfant ne vous coûte presque rien. C’est un avantage incroyable, surtout en considérant le fait de pouvoir engager un membre de la famille.

Par exemple, si vous avez un enfant de 4 ans avec un revenu annuel ne dépassant pas 46 123 euros, votre aide CAF CMG est de 369,5 euros maximum par mois. Notez que pour pleinement tirer profit de l’aide CAF CMG, il faut que 85 % de votre facture de garde d’enfant avoisine ce montant-là.

Si vous engagez donc un parent pour 42 heures de garde dans le mois, en considérant le montant du SMIC horaire brut en 2021 qui est de 10,25 euros, votre facture de garde devrait s’élever à 430,5 euros. L’aide CAF CMG devrait prendre en charge jusqu’à 85 % de ce montant, dépendamment du montant maximal auquel vous avez mensuellement droit selon votre catégorie. Dans le cas d’espèce, les 85 % font 365,925 euros. Le montant restant à votre charge sur votre facture de garde d’enfant serait alors de 430,5 euros – 365,925 euros = 64,575 euros.

Par ailleurs, de ce montant restant à votre charge, 50 % soit 32,2875 euros vous sont restitués à titre de crédit d’impôt. Au final, la garde de votre enfant ne vous aura coûté que 32,2875 euros. 

Explorer d’autres options

Tout le monde n’a pas la possibilité de faire garder ses enfants par un parent. Peut-être parce que vivant seul avec son conjoint qui lui aussi travaille pendant que les parents sont éloignés, ou encore parce que les parents ne sont pas physiquement aptes à garder des enfants. Dans l’un ou l’autre de ces cas, diverses autres options s’offrent à vous pour assurer la garde de vos enfants.

Employer une personne extérieure

Il vous est possible de recruter une baby sitter ou tout autre professionnel offrant des services de garde à domicile. Plusieurs sites internet permettent aujourd’hui d’entrer en contact avec du personnel prêt de chez soi, pour la garde de ses enfants. Il faut juste veiller à s’adresser à une structure sérieuse et de bonne réputation. Aussi, vous avez la possibilité de consulter des CV sur pôle emploi pour trouver la personne idéale selon vos besoins spécifiques.

Il est néanmoins recommandé de passer les premières heures de garde avec le professionnel engagé pour s’assurer que les choses se passent bien. Vous devriez aussi faire ensemble le trajet qu’il sera dorénavant amené à faire avec les enfants (maison-écoles-parcs-etc.) de sorte à faciliter sa prise en main. En outre, il ne faut surtout pas oublier de lui laisser un double des clés. 

Opter pour la garde partagée

La garde partagée est aussi une bonne alternative, surtout dans l’optique de rationaliser les coûts. Si vous avez dans votre voisinage des parents ayant des enfants à garder, vous pouvez vous associer pour les faire tous garder par un même salarié.

Il faudra au préalable se mettre d’accord sur les modalités et conditions de garde notamment le choix du lieu de garde, les principes d’éducation, les jeux, etc. Vous pouvez par exemple opter pour une certaine rotation en ce qui concerne le lieu de garde, un soir chez vous et un autre chez les voisins.

Toutefois, la garde partagée ne peut se faire à plus de deux familles. Si l’option s’avère avantageuse à bien des égards, il ne faut surtout pas négliger le principe d’affinité entre les parents et de compatibilité au niveau des valeurs. C’est absolument important pour vivre une bonne expérience. S’il y a divergence de points de vue et de principes fondamentaux concernant l’éducation des enfants, il vaut mieux envisager d’autres solutions. Cela permettra d’éviter des conflits potentiels.

En définitive, employer un parent pour la garde de ses enfants procure de multiples avantages tant du point de vue pratique que financier, voire fiscal. Mais pour les personnes dans l’incapacité d’opter pour ce mode de garde, diverses alternatives tout aussi intéressantes sont envisageables.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici