Comment choisir son robot pâtissier pour desserts ?

0
61

Comme son nom l’indique si bien, le robot pâtissier est un assistant de cuisine qui aide dans la réalisation des gâteaux et autres préparations pâtissières. C’est l’équipement par excellence des cuisines modernes. Sur le marché, on en trouve une multitude de modèles, toutes de technicités variables. Comment faire un choix optimal ? Voici quelques conseils à suivre pour choisir votre robot pâtissier en vue de préparer les desserts aux enfants.

Le choix de la gamme

La gamme est un critère de sélection très important pour choisir un robot pâtissier. Concrètement, on peut classer les modèles de robots pâtissiers disponibles actuellement sur le marché en 3 catégories à savoir :

  • Les robots pâtissiers bas de gamme ;
  • Les robots pâtissiers de milieu de gamme ;
  • Les robots pâtissiers haut de gamme.

Les robots pâtissiers bas de gamme

Les robots pâtissiers bas de gamme sont des appareils qui remplissent les fonctions classiques de pâtisserie. Ils servent à battre, émulsionner, pétrir et fouetter des aliments. Leur utilisation est relativement simple et ne nécessite aucune commande particulière. Parfois, ils peuvent même présenter un design très esthétique. Toutefois, il convient de notifier que les robots pâtissiers d’entrée de gamme sont généralement conçus avec des matériaux éphémères. De ce fait, ils ont plus tendance à se détériorer après une brève utilisation.

Ces robots sont généralement les plus abordables du marché, avec un coût moyen inférieur à 200 euros. Leur usage est très peu recommandé.

Les robots pâtissiers de milieu de gamme

Les robots pâtissiers de milieu de gamme se reconnaissent à leurs prix (ils coûtent entre 200 et 700 euros). Ce sont des appareils très polyvalents. En plus des fonctions classiques, ils proposent d’autres fonctionnalités telles que la rotation planétaire (cette fonctionnalité permet d’optimiser le mélange des pâtes et crèmes grâce à un système de double rotation). Leur palette d’accessoires est également très fournie. Certains modèles disposent même de plusieurs sorties, permettant ainsi de faire fonctionner d’autres petits appareils utiles en cuisine, un Blender par exemple.

De plus, compte tenu du fait que la majorité des robots pâtissiers de milieu de gamme sont faits en métal solide, leur durabilité se trouve optimisée.

Les robots pâtissiers hauts de gamme

Les robots pâtissiers hauts de gamme sont les plus chers. Ils coûtent au-delà de 700 euros. Ce sont des appareils qui prennent en charge non seulement la pâtisserie, mais également la cuisson et le chauffage des aliments. Généralement, cette gamme de robots pâtissiers est destinée à un usage professionnel ou industriel. Il n’est donc pas tout à fait opportun de s’en procurer pour la maison.

En définitive, pour un usage strictement domestique (préparation de dessert aux enfants), vous pouvez opter pour un robot pâtissier de milieu de gamme. Cette catégorie de robot présente indéniablement le meilleur rapport qualité/prix du marché. Si vous le désirez, pour conforter votre choix, vous pouvez recourir à des sites de comparatifs en ligne qui permettent de comparer le prix des robots.

Les fonctionnalités et accessoires

Dans le cas des robots pâtissiers, il existe un lien étroit entre fonctionnalités et accessoires. En d’autres termes, ce sont les accessoires qui définissent principalement les fonctionnalités d’un robot pâtissier. Pour choisir un appareil parfait, vous devez donc opter pour un modèle qui dispose des accessoires adaptés à l’usage que vous désirez en faire (ici, préparer des desserts aux enfants).

Voici en détail les accessoires dont un robot pâtissier de qualité doit disposer.

Le fouet

Le fouet permet de mélanger des éléments légers. Vous pouvez l’utiliser pour battre des œufs ou préparer de la crème. C’est l’accessoire de base d’un robot pâtissier. Il est en même temps le plus utilisé. Pour préparer des desserts aux enfants, vous en aurez nécessairement besoin.

Avant de procéder à l’achat d’un quelconque robot pâtissier, vérifiez que son fouet est bien dimensionné. Il doit être :

  • Assez long pour vous permettre de mélanger même lorsque votre crème ou vos œufs ne sont pas en grande quantité (cet aspect est très important) ;
  • Assez grand pour brasser un grand volume d’air et mélanger de façon optimale.

Le crochet

Le crochet est le second accessoire fonctionnel d’un robot pâtissier. Il sert à battre les préparations beaucoup plus solides telles que les pâtes pour le pain et les gâteaux. À l’instar du fouet, les vérifications à faire au niveau du crochet concernent principalement son dimensionnement. Il doit être assez long pour atteindre la pâte même au fond de la cuve.

Le batteur plat

De tous les accessoires du robot pâtissier, le batteur plat (encore appelé feuille) est sans aucun doute le moins utilisé. Il permet notamment de malaxer des préparations légèrement moins consistantes que les pâtes à gâteau. Bien que son usage ne soit pas très fréquent, il peut servir à faire certains desserts appétissants aux enfants.

La solidité des accessoires

Les accessoires d’un robot pâtissier doivent être solides. Cela est très important, car un accessoire (fouet, batteur ou crochet) de mauvaise qualité ne serait pas en mesure de garantir un rendement optimal. En cas de forte charge par exemple, le malaxage risque d’être bâclé. C’est pour cette raison qu’il est fortement recommandé de choisir un robot pâtissier dont les accessoires sont en aciers. Il existe même certaines marques qui confectionnent leurs accessoires de manière à ce qu’ils soient antiadhésifs (pour éviter qu’ils ne se collent aux préparations lors des pétrissages). Les accessoires en aluminium quant à eux sont à éviter à tout prix.

Note : Généralement, les robots pâtissiers de milieu et haut de gamme sont fabriqués avec des accessoires en acier inoxydable.

Le type de moteur et sa puissance

Pour fonctionner, le robot pâtissier utilise un moteur dont la puissance peut varier d’un modèle à l’autre. On distingue principalement deux types de moteurs de robots pâtissiers à savoir :

  • Le moteur à courroie ;
  • Le moteur à transmission directe.

Voici ce que vous devez savoir concernant ces deux types de moteurs.

Le moteur à courroie

Ce type de moteur (situé dans le socle) transmet la puissance à travers une courroie intégrée dans la structure du robot. La grande majorité des robots pâtissiers disponibles sur le marché utilise cette technologie (bas de gamme surtout). Toutefois, il convient de notifier qu’elle présente un inconvénient majeur. Compte tenu du fait que le moteur est plus ou moins éloigné des accessoires, il peut perdre de la puissance pendant le processus de transmission. On parle de déperdition de puissance.

De plus, une courroie de mauvaise qualité peut se rompre ou empêcher le bon fonctionnement du pâtissier en cas de préparation importante.

Le moteur à transmission directe

Comme l’indique son nom, ce moteur transmet directement sa puissance aux accessoires. Il est situé directement dans le bras fonctionnel qui permet d’actionner les accessoires. Le moteur à transmission directe ne dispose donc pas de courroie et n’est par conséquent pas sujet à des problèmes de déperdition de puissance. Les robots pâtissiers équipés de cette catégorie de moteurs sont les plus recommandés.

La puissance du moteur

En dehors du type de moteur, la puissance est également une donnée importante à prendre en compte dans le choix d’un robot pâtissier. Sur le marché, on retrouve notamment des robots de puissances comprises entre 300 et 1200 Watts. L’idéal pour se rassurer est d’opter pour un robot pâtissier avec une puissance affichée équivalente à la moyenne au minimum, soit 750 Watts. Ainsi, quelle que soit la préparation à réaliser, vous pourrez être sûr que votre assistant de cuisine tiendra le coup.

Par ailleurs, notez que pour les modèles de robots pâtissiers permettant de faire fonctionner d’autres appareils tels que les mixeurs, la puissance du moteur devra être proportionnellement plus grande.

Les niveaux de vitesse

Même si le nombre de niveaux de vitesses d’un robot pâtissier n’est pas un facteur décisif en tant que tel, l’idéal est d’opter pour un appareil disposant d’au moins 5 paliers. Cela vous offrira une plus grande flexibilité dans l’ajustement de la vitesse de rotation lors de vos diverses préparations.

La contenance ou le volume du robot pâtissier

L’une des composantes les plus importantes d’un robot pâtissier est la cuve (encore appelée bol). C’est elle qui reçoit les aliments à pétrir ou à battre. Logiquement, la quantité maximale de préparation que vous pouvez faire dépend entièrement du volume de votre cuve. Il est donc important de bien choisir cette dernière afin de ne pas vous retrouver dans des situations embarrassantes lors de vos préparations de dessert.

Si votre cuve est trop petite, vous serez obligé de battre vos pâtes en plusieurs fois, ce qui augmentera vos tracasseries au lieu de les diminuer. Si par contre, elle est trop grande pour l’usage que vous en faites, cela constitue un gaspillage.

Comment procéder pour choisir au mieux ? Les robots pâtissiers disponibles actuellement sur le marché ont des cuves dont le volume va de 3 à 7 litres voire plus pour certains. L’idéal est de se procurer un appareil avec une cuve de volume compris entre 4,5 et 5 litres. Si ce n’est que pour préparer des desserts aux enfants, cela devrait être largement suffisant.

Qu’en est-il de la configuration de la cuve ? La matière de la cuve est également un aspect important. Pour des raisons de durabilité, il est conseillé d’opter pour une cuve en acier inoxydable en cuisine. Le verre et le plastique sont respectivement déconseillés.

Que retenir à présent ? Pour choisir un robot pâtissier afin de préparer les desserts aux enfants, il faut prendre en considération des critères de sélection bien définis. Les plus importants sont notamment la gamme du robot pâtissier, ses fonctionnalités et le type de moteur dont il est équipé.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici