Garde d’enfants à domicile : les conseils pour le choix de la nounou 

0
213

Entre les obligations professionnelles et familiales, il n’est pas toujours évident de trouver le bon équilibre. Le challenge est d’autant plus grand lorsqu’il faut veiller sur un enfant. Pour se faciliter la vie dans de telles circonstances, de nombreuses personnes préfèrent recourir à la garde d’enfants à domicile. Cette option est globalement très avantageuse, mais il faut encore minutieusement y réfléchir pour prendre les bonnes décisions.

Le choix de la nounou notamment est crucial. Confier son bout de choux à la mauvaise personne expose à de grands risques. Ils sont source d’inquiétude et de stress pour les parents. Il est primordial de faire le bon choix de nounou dans l’intérêt de tous. Voici d’excellents conseils pour profiter d’une bonne garde d’enfant à son domicile !

Organiser un entretien d’embauche

Il est recommandé de faire de nombreuses rencontres pour trouver la nounou idéale pour son enfant. Vous devriez organiser différents entretiens d’embauche pour avoir une bonne marge pour choisir. Pour ce faire, il est conseillé de recourir à une structure spécialisée dans la garde d’enfants. Vous pouvez faire appel à Kangourou kids de Massy Palaiseau.

Il faut noter que cette agence de garde d’enfants à domicile Kangourou Kids fait partie d’une franchise qui regroupe plus de 120 structures spécialisées dans la garde d’enfants à domicile. Les candidats proposés par ces structures sont triés sur le volet. Vous pouvez procéder à deux phases d’entretien pour gagner du temps. La première se fait au téléphone. C’est un premier contact.

Il permet de faire à nouveau un tri. On peut éliminer d’office les candidats avec des horaires et des plannings de congés qui ne conviennent pas. Vous pourrez également éliminer les personnes avec qui le feeling ne passe pas du tout. Au terme de cette présélection, vous en aurez certainement retenu un certain nombre.

Il faut alors procéder à la deuxième phase d’entretien. Elle doit être physique. Cette phase donne l’opportunité de mieux cerner chez les candidats :

  • la personnalité ;
  • la disponibilité ;
  • la ponctualité ;
  • le dynamisme ;
  • et d’autres aspects.

Il ne faut pas hésiter à faire passer un interrogatoire pour tester leurs connaissances. Idéalement, préparez une liste de questions. Elle doit contenir les points pratiques et ceux d’ordre éducatifs. Les questions d’ordre pratique ont notamment rapport aux tarifs et aux dates de vacances. Les questions éducatives doivent se rapporter aux points essentiels à ses yeux.

Il s’agit notamment de savoir comment la nounou gère les pleurs de bébé, le chipotage à table ou encore le changement des couches. Mettez également un accent particulier sur des points qui pourraient réellement coincer. Par exemple, le candidat est-il un fumeur ? Toutes les réponses aideront à se situer sur le choix de la nounou.

Faire le point des tâches de la nounou

Lors de l’entretien d’embauche, il est important de faire le point des tâches à mener par la nounou. Les premières fonctions pour l’aide à domicile concernent la garde de l’enfant. La nounou est appelée à s’occuper de tout ce qui a rapport au bout de choux. Elle doit veiller à sa sécurité et à son hygiène et elle doit l’aider à s’habiller.

Cette dernière doit également faire à manger et le nourrir. La nounou veille aussi à l’entretien des espaces occupés par l’enfant. Elle assure le trajet entre ses lieux de vie. Cette assistance peut notamment conduire votre trésor au parc et le ramener à la maison. L’auxiliaire parentale intervient également dans le développement moral et physique. Elle s’occupe de l’éveil de l’enfant et elle aide à faire les devoirs.

Toutefois, en commun accord avec une nounou, vous pourrez élargir son champ d’action. Elle pourrait aider à faire des tâches ménagères qui ne sont pas liées à la garde de l’enfant. Cette personne peut notamment s’occuper de l’entretien de la maison, des linges, du repassage, de la vaisselle et de la cuisine. Il faut garder à l’esprit que l’auxiliaire parentale n’est pas une aide-ménagère.

On ne peut pas lui confier toutes les tâches de la maison. La nounou est d’abord là pour s’occuper de l’enfant. Dans ce cadre, elle est d’autant plus efficace pour suivre son bout de chou. Il est recommandé de prendre le soin de discuter des tâches à accomplir avec la nounou avant sa prise de fonction. Autrement, des conflits pourraient naître.

Vérifier l’identité et les références

À ce jour, aucun diplôme ou agrément n’est requis pour exercer le métier de nounou. Par contre, il est important que l’auxiliaire parentale de votre enfant soit en règle. La future nounou doit donner des copies de sa pièce d’identité. Avec une étrangère, il faut la carte de séjour.

Demandez aussi une attestation d’assurance « responsabilité civile professionnelle ». Lorsque la nounou qui vous convainc a de l’expérience dans le domaine, vous pouvez demander le contact de ses anciens employeurs. Certaines nounous peuvent fournir de fausses références. Soyez vigilants !

Il est recommandé d’exiger des preuves écrites. Il s’agit notamment du contrat de travail, du bulletin de salaire et des lettres de recommandation certifiées. Lorsqu’une nounou doit se charger du transport de l’enfant avec sa voiture, il faut s’assurer que le contrat d’assurance automobile l’autorise.

Préférer une nounou qui propose des activités diversifiées

Les bouts de chou passent la majeure partie de leur temps avec la nounou. Il est nécessaire que leurs journées soient riches. L’auxiliaire parentale doit proposer des activités diversifiées qui contribuent à l’éveil et à son développement. Demandez-lui comment elle envisage d’occuper votre bout de choux.

Les activités adaptées aux enfants sont notamment les jeux de construction et de société, la peinture, le coloriage, le dessin, la pâte à modeler, l’apprentissage des poésies, les chants et comptines et la lecture. Évitez que votre trésor reste oisif.

Opter pour une nounou aux horaires flexibles

Il est primordial que les horaires de l’auxiliaire parentale choisis s’accordent avec les vôtres. Cet aspect est capital. Il est crucial de bien s’entendre sur ce point avant d’engager la nounou. Autrement, vos rapports risquent de se détériorer dès les premières semaines de gardes.

Il faut réellement veiller à ce que les horaires de la nounou soient en adéquation avec vos obligations professionnelles. Certains parents exercent des métiers avec des heures de travail qui varient considérablement. La nounou doit pouvoir s’adapter à ces contraintes. Dans le cas contraire, elle n’est pas faite pour vous.

Mettre un accent sur le feeling

Le feeling est un indicateur dans le choix de la nounou idéale. Il n’est pas évident de se faire une idée objective et fiable à la première rencontre. Néanmoins, il faut retenir que la première impression est généralement la bonne. La nounou doit passer en moyenne 10 heures de temps avec l’enfant. Il est primordial qu’on puisse se fier à elle.

Elle doit inspirer confiance. Si pour une raison quelconque, vous avez des doutes sur la nourrice, ne forcez pas. Vous devriez percevoir certaines qualités chez l’auxiliaire parentale au premier contact déjà. Lors de la rencontre, la nourrice doit montrer sa passion pour les enfants. Ce métier doit être une réelle vocation.

Vous devriez également percevoir dans les propos de la nounou son sens de la responsabilité. Cet élément permet d’instaurer une réelle confiance. La nourrice doit également être une personne chaleureuse et très organisée.

Il faut aussi tenir compte du feeling entre la personne et l’enfant. C’est bien les deux protagonistes. Vous pourriez présenter l’enfant à l’auxiliaire parentale à l’entretien déjà. Au contact de la nounou, suivez le comportement de votre bout de chou.

Si elle parvient à le faire rire et à rapidement capter son attention, c’est probablement le signe d’une complicité naissante. Votre enfant doit bien se sentir avec sa nounou. La relation avec ces deux est aussi primordiale que celle entre la nourrice et les parents.

Discutez des règles et de l’organisation de vie

Il est recommandé d’engager une auxiliaire parentale qui comprend ses règles et qui respecte son organisation de vie. Les parents et la nounou doivent s’inscrire dans la même logique en partageant les mêmes convictions. Si tel n’est pas le cas, inutile d’aller plus loin !

Il est recommandé de discuter des points clés de la garde. Il s’agit notamment de l’organisation :

  • des repas ;
  • des siestes ;
  • de l’alimentation ;
  • de la discipline.

Lorsque la nounou aborde ces aspects, cela dénote généralement de son niveau d’implication. Elle a à cœur les exigences et les envies.

Choisir une nounou selon son budget

Il n’existe pas de tarif ou de salaire fixe pour une auxiliaire parentale. Il faut aborder sans tabou et sans gêne toutes les questions d’argent. Il est essentiel de définir de commun accord avec la nounou sa rémunération. Il faut bien s’entendre sur le tarif horaire, les indemnités et autres.

Tout est fixé en fonction des tâches que l’auxiliaire aura à mener. Il faut faire le point de son budget pour savoir combien on peut proposer comme rémunération. Le salaire est un élément essentiel qui doit pour figurer dans le contrat de travail. Il faut également mentionner la date prévue pour les versements. Faites un choix minutieux pour vous et pour votre trésor !

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici