Sophie la girafe : Un jouet légendaire et indémodable !

0
518

Qui peut dire ne jamais avoir entendu parler de Sophie la Girafe ? Que vous soyez parent ou non, vous avez forcément déjà entendu parler de ce jouet pour bébé, et il est même possible que vous l’ayez aussi eu dans votre enfance. Oui ! Car Sophie la girafe, jouet de la société Vulli, existe depuis plus de 50 ans. Elle a donc accompagné de nombreuses générations et n’a pris aucune ride malgré les années. Au contraire, son succès s’est encore agrandi depuis sa création. Aujourd’hui, elle s’avère l’un des produits de puériculture les plus emblématiques du marché. Pour information, ce jouet qui est un indispensable de l’éveil des tout petits est en tête des ventes en France. Son succès va même au-delà des frontières. Se déclinant en peluche, en doudou, en anneau de dentition, en hochet ou en jeu pour le bain, Sophie la girafe est un incontournable. Dans cet article, on vous parle plus amplement de ce jouet légendaire et indémodable. Vous y découvrirez également d’autres variantes de Sophie la girafe fabriquées par la maison Vuli.

Sophie la girafe : c’est quoi en réalité ?

Sophie la girafe n’est rien d’autre qu’une girafe en caoutchouc naturel et plus précisément provenant du latex de l’hévéa (un arbre qui pousse en Malaisie) avec une taille de 18 centimètres de hauteur. Sophie la girafe est fabriquée dans des moules en plâtre. Elle est tachetée au pochoir de noir et de marron avec un intérieur creux et est équipée d’un sifflet émettant un couinement bref et aigu. Comme vous le constaterez sur sophie-la-girafe-dangereuse.com, il s’agit d’un jouet destiné aux nourrissons de quelques mois. Il a pour rôle principal la stimulation des sens de nos adorables bouts de chou à savoir la vue, le toucher, l’ouïe, l’odorat et le goût. Depuis sa création, l’aspect de ce jouet n’a pas trop changé.

Histoire de Sophie la girafe 

jouet Sophie la girafeL’histoire de ce simple jouet commença un 25 mai de l’année 1961, jour de sa mise en fabrication. D’ailleurs, son nom provient de ce jour. En effet, ce 25 était le jour de la Sainte Sophie, et le fabricant a voulu que le jouet porte le nom de ce « saint ». Il faut dire qu’à cette époque, les jouets représentant des animaux, étaient exclusivement des figurations d’animaux domestiques ou familiers provenant de l’univers de la ferme. C’est ainsi qu’un certain Monsieur RAMPEAU travaillant dans la société Delacoste à Asnières-sur-Oise et qui était spécialisé dans la transformation du caoutchouc naturel par rotomoulage décida de concevoir une girafe, dont la figuration exotique serait une première sur le marché et dont la taille et la forme conviendraient pour la préhension des nouveau-nés. Le succès commercial que rencontra le jouet fut immédiat. En fait, les bébés à qui on avait acheté Sophie la girafe ne pleurent plus pendant la période des premières poussées dentaires. De nombreuses mères voyaient que le jouet était d’une grande utilité et en parlèrent à leurs proches et amis. C’est donc un simple « bouche-à-oreille » qui permit d’établir la notoriété du jouet. Au fil des années, l’entreprise créa deux autres modèles de Sophie la girafe : Mona et Cléo. Le premier a une taille de 22 cm et le second une taille de 31 cm. Mais ils n’ont pas connu le même succès commercial que leur grande sœur.
En 1981, une autre entreprise nommée Vulli effectue le rachat de l’entreprise Delacoste. Elle continua la fabrication de Sophie la girafe en région parisienne pendant quelques années. Mais en 1991 la production fut transférée à Rumilly en Haute-Savoie (FRANCE). Le site d’Asnières fut définitivement fermé en 1993.
En 2001, plus de dix millions d’exemplaires de Sophie la girafe étaient vendus. En 2010, la maison Vulli fabriqua la cinquante millionième de petite girafe. À cette époque, Sophie la girafe était déjà commercialisée dans 40 pays.
En avril 2011, la société exporta 38 % de sa production avec un succès particulier aux États-Unis. Et depuis la réputation du jouet ne fait qu’accroitre. Aujourd’hui, ce sont des milliers de générations d’enfants de par le monde qui adorent entendre Sophie la girafe couiner lorsqu’ils appuient sur son ventre ou sur sa tête.

Pourquoi Sophie la girafe reste-t-elle un jouet incontournable pour les nourrissons ?

jouet Sophie la girafeSi cette petite girafe bénéficie d’une très grande réputation et est aussi aimée des bébés depuis de nombreuses années, ce n’est pas pour rien. Sophie la Girafe  est devenu indétrônable pour plusieurs raisons. Les voici.

Elle est idéale pour éveiller les sens du bébé

C’est le principal avantage qui a permis à Sophie la girafe de devenir un incontournable des bébés. Nous l’avons déjà ébauché quelque peu lorsque nous présentons le jouet un peu plus haut. On va le détailler un peu plus dans cette partie. Au cas où vous l’ignorez, à partir de 3 mois, l’univers de bébé se modifie. En jouant avec Sophie la girafe, tous ses sens seront stimulés. Comment ? Commençons par la vue. Ce sens est aiguisé chez votre enfant à cause des taches foncées et contrastées présentes sur le jouet. Ces taches captivent le regard du nourrisson et les couleurs excitent sa curiosité. Le fait de regarder son jouet lui permet de se familiariser avec les couleurs. De cette manière, sa vue est mise à l’épreuve et connait un développement plus rapide.
Le deuxième sens que Siophie la girafe stimule est l’ouïe. Ce sens est impacté par le sifflet dont est équipé le jouet. Il suffit que l’enfant presse le jouet pour entendre son couinement. Très vite, ce fameux « pouet » du jouet va devenir un sujet de divertissement pour lui. En répétant ce geste, il va finir par comprendre que pour que son jouet produise ce son, il faut qu’il le presse. Quant à l’odorat, il est vitalisé grâce au parfum du jouet. C’est le caoutchouc ayant servi à sa fabrication qui lui confère ce parfum assez particulier. Alors qu’il s’amuse avec sa girafe, son odorat va mémoriser ce parfum. Votre bébé pourra ainsi reconnaitre ce jouet même s’il se trouve parmi plusieurs autres jouets. En outre, la texture remarquablement souple de la girafe permet au nourrisson de soulager sa bouche et notamment ses gencives pendant la période des dents. En mâchouillant son jouet, votre bébé apprend à bien utiliser ses futures dents. Ce geste lui sert dans le même temps à développer son goût.
Enfin, la préhension de ce jouet n’est pas du tout difficile. Vous n’avez qu’à observer sa taille, ses quatre pattes et son cou pour vous en rendre compte. Une caractéristique qui va développer le toucher de l’enfant.
Vous l’aurez compris, derrière son apparence très simple, Sophie la Girafe est tout simplement un équipement indispensable à votre bébé si vous désirez qu’il ait une bonne croissance

Sophie la girafe, un jouet sans risque pour bébé

Jusqu’à ce jour, la fabrication de Sophie la girafe est réalisée de manière artisanale puisqu’elle est soumise à plus de 14 opérations manuelles. Il est possible que vous ayez lu sur certains sites, que ce jouet contenait des substances chimiques notamment le bisphénol A ou encore de la nitrosamine, classées cancérigènes. Ce sont de fausses allégations, car plusieurs tests ont prouvé que le produit est totalement inoffensif pour les enfants. De plus, quand on connait réellement les matériaux de fabrication de ce jouet, on n’est plus à même d’affirmer que Sophie la girafe est toxique. Le jouet est en réalité fait de caoutchouc issu du latex de l’arbre HEVEA 100 % naturel. C’est ce même qu’on utilise dans l’industrie médicale. Il est donc sans danger pour les nourrissons. En outre, la peinture utilisée est de qualité alimentaire. Elle est composée de pigments naturels sans résidus chimiques. D’ailleurs, le jouet ne date pas d’hier. Il est utilisé depuis plus de 50 ans. Si vraiment Sophie la girafe était toxique, vous imaginez qu’on l’aurait su depuis longtemps et elle ne serait jamais aussi connue et vendue.

Bon à savoir : En 2017, la France compte en moyenne 800 000 naissances annuelles, et l’entreprise Vulli a fait 800 000 ventes. Cela prouve que chaque famille française l’accueille en même temps que son premier enfant.

Sophie la girafe, le jouet des bébés des stars

L’une des raisons pour lesquelles Sophie la girafe est aussi très vendue est liée au fait qu’elle s’invite même dans le berceau des enfants de stars mondiales comme Kim Kardashian, Jessica Alba, Marisa Coughla, Kacey Luivi Pearson, Naomi Watts, Uma Thurman, Miranda Kerr, Ashlee Simpson, Sandra Bullock, Hilary Duff, et bien d’autres.
Toutes ces célébrités ont vu que ce jouet made in France était de qualité et pouvait aider leurs enfants aussi à devenir des stars comme elles.  

Quelques nouveautés 2020 de Vulli

Si au début, la société Vulli ne mettait à la disposition de son public que des petites girafes en caoutchouc naturel pour nourrissons, aujourd’hui la gamme a évolué et aujourd’hui la marque propose une gamme de produits variés que votre bout de chou peut utiliser pendant toute son enfance. On vous énonce quelques modèles :

  • Anneau de dentition Vulli: très léger et de petite taille, il est idéal pour soulager le bébé lors des poussées dentaires. Le bébé peut le passer sans difficulté d’une main à l’autre ;
  • Coffret multi-produits Vulli: il renferme de tout ce dont un bébé a besoin pour être éveillé bébé (Sophie la girafe, un hochet poignée, un hochet multi-texturé et un hochet billes) ;
  • Doudou Sophie la girafe Vulli: il s’agit d’un doudou en coton naturel doté de couleurs claires ;
  • Hochet à poignée Fresh Touch Vulli: il est équipé de petites billes qui feront le bonheur de votre bébé ;
  • Tuyaux folies Sophie la girafe Vulli: c’est un jeu aquatique très facile à installer ;
  • Arche de jeu poussette Sophie la girafe Vulli : elle suivra le bébé dans tous ses mouvements.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici