06 informations importantes pour les femmes sur l’allaitement maternel

0
95
La médecine a fait beaucoup d’études autour de l’allaitement maternel. Elles ont permis d’avoir plus d’informations sur l’alimentation appropriée pour les enfants, particulièrement des nouveau-nés. Découvrez alors, dans cet article, des éclairages sur l’allaitement maternel.

Se servir de coussin pour l’allaitement

Le lait maternel permet à la mère de nourrir son bébé. Cet aliment est riche en ingrédients vivants. Grâce à ce lait, l’enfant est protégé de certaines maladies. Au cours de la période de grossesse, les mamans finissent par accumuler des calories, cela les expose à la prise de poids. Après l’accouchement, l’allaitement vous aidera à perdre du poids plus facilement et plus rapidement. Pour produire du lait, votre organisme va puiser de la graisse que vous avez accumulée au cours de votre grossesse. C’est un mécanisme normal. Et pour réussir cette activité, vous aurez besoin d’équipement adéquat pour nourrir votre bébé. Il s’agit du coussin d’allaitement. Il vous servira lorsque votre nouveau-né viendra au monde, mais avant, il sera votre meilleur allié durant votre grossesse. C’est un équipement qui est constitué en grande partie de coton. Il permet d’offrir le confort à la future maman. Les femmes en état de grossesse se plaignent de douleur au dos, dans les jambes ou au ventre. Elles peuvent le placer entre leurs jambes ou sur le côté le soir. Ce coussin peut être utilisé pour caler même le ventre. C’est un bon moyen pour vous sentir bien durant votre grossesse. De même, vous pouvez vous en servir pour installer votre bébé durant son sommeil.
Ce dispositif est disponible en différents modèles. Vous pouvez vous rendre sur le site coussin-allaitement.com pour identifier le modèle qui vous convient. Il vous servira durant votre grossesse et également pour l’allaitement de votre nouveau-né. Vous devez donc faire un choix en tenant compte de ces deux aspects.

L’allaitement et ses bienfaits pour la santé du bébé

Vous devez savoir que le lait maternel est très important pour votre nouveau-né. Il est non seulement un moyen de nutrition, mais également une source de protection idéale. Il contient des cellules souches, des globules blancs et des bactéries bénéfiques et bien d’autres composants bioactifs (anticorps, hormones et enzymes). Ces constituants aident le bébé à prévenir des maladies, à lutter contre les infections et à se développer dans un organisme sain. Vous devez alors nourrir exclusivement votre bébé durant les 6 premiers mois avec le lait maternel. Cette pratique va le rendre moins susceptible de souffrir de nausée et de la diarrhée. Il est vrai que le lait artificiel contient beaucoup d’éléments nutritifs, mais celui que vous allez donner à votre enfant est la nourriture qu’il lui faut. Il contient les quantités adaptées aux besoins de votre bébé. Les industriels font des efforts pour mettre sur le marché des produits qui sont proches du lait maternel. Le constat est toujours le même : le lait provenant des seins de la maman est inégalable. Sa composition évolue en s’adaptant aux besoins de votre enfant. Les besoins d’un nourrisson d’un an ne sont pas les mêmes à 6 mois d’âge. Et votre lait s’adapte à ces évolutions.

L’allaitement et la contraception

L’allaitement est considéré aujourd’hui comme un moyen naturel de contraception. Toutefois, vous devez observer certaines conditions pour l’efficacité de cette méthode. En fait, lorsqu’une femme nourrit son enfant exclusivement avec le lait maternel, cela produit en elle une forte quantité d’hormone, appelée prolactine. Cette hormone favorise la lactation, c’est-à-dire la sécrétion et l’excrétion du lait. De même, elle retarde le retour de l’ovulation et du cycle menstruel de la femme. Par conséquent, elle permet d’éviter de tomber enceinte. Cette méthode de contraception appelée méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée (MAMA) offre une efficacité conditionnée par quelques éléments, dont voici quelques-unes :

  • Il faut que l’allaitement soit exclusif (pas d’aliments solides ou de lait artificiel) ;
  • L’accouchement doit avoir lieu il y a moins de six mois ;
  • L’intervalle d’allaitement ne doit pas excéder 4 heures durant la journée et 6 heures la nuit ;
  • L’enfant ne fait pas usage de suce ;
  • Absence de menstruation, etc.

Une fois que vous ne répondez plus à l’un de ces critères, la méthode MAMA ne peut plus être efficace.

L’allaitement et le risque de cancer

Par le passé, il y avait des idées autour de l’allaitement maternel qui n’avaient aucune base scientifique. Parmi elles figure cette conception selon laquelle l’allaitement pourrait causer le cancer du sein. Aujourd’hui, des études scientifiques ont été menées. Elles ont pu montrer que l’allaitement contribue à protéger la maman contre le cancer du sein. De même, cette pratique réduit les chances pour une mère de souffrir également du cancer de l’ovaire. Certains chiffres sont avancés pour contredire ces préjugés non fondés. Le risque de cancer serait diminué de moitié lorsqu’une mère s’adonne à alimenter son enfant avec le lait maternel. Le taux d’efficacité de cette pratique serait fonction de la durée totale de l’allaitement. Plus vous offrez votre lait à votre nourrisson durant une longue période, meilleure sera votre protection. Tous les mécanismes qui sont en jeu ne sont pas encore élucidés. Des conjectures sont faites. L’une d’elles stipule que la sécrétion des mamelles pourrait contenir des substances pouvant protéger les tissus mammaires des agressions de l’environnement. L’allaitement aurait un effet de drainage sur les sécrétions accumulées au cours des années.
Une autre conjecture stipule que les changements continuels du taux d’œstrogènes que connaissent les femmes en période ordinaire (moment où elle n’est ni enceinte ni allaitante) et le fait d’avoir des cycles menstruels sont un facteur de risque pour le cancer du sein.
Toutefois, il est important de préciser que ces études n’ont pas encore publié des résultats incontestables. Par ailleurs, l’allaitement accélère les contractions de l’utérus. Cette pratique permet alors à l’utérus de reprendre sa place dans un délai court, après l’accouchement. C’est-à-dire que cet organe va reprendre plus vite sa taille, sa tonicité et sa forme. Cela est très important pour une maman qui a mis au monde son bébé par la césarienne.

Création du lien affectif

Lorsqu’une mère choisit de donner à téter à son enfant, un lien particulier et privilégié se crée entre eux. Cette pratique agit sur le comportement psychoaffectif du nourrisson. Elle oblige les deux êtres à avoir des contacts fréquents : peau contre peau. Ces moments de contact vont induire des phénomènes entre vous et votre nouveau-né. Ce dernier va apprendre à reconnaître l’odeur de celle qui lui donne le lait maternel. Il n’est pas rare de voir des mamans qui se cachent pour ne pas que leurs bébés les voient. Mais, il suffit que la mère passe près de l’enfant et ce dernier se met à pleurer en inspectant tout autour de lui pour espérer voir sa maman. C’est l’effet de l’allaitement.

Aspect économique

S’il y a une chose concernant le lait maternel pour laquelle, vous n’avez pas besoin d’une étude, c’est l’aspect économique de cette alimentation. Ce lait ne coute presque rien. Il suffit que la maman adopte une alimentation équilibrée pour satisfaire les besoins du bébé.
De plus, cette alimentation est très écologique. Elle ne génère pas de déchet. Elle ne pollue aucun environnement. Par contre, le lait artificiel est mis sur le marché après un processus industriel de fabrication. Les sources d’énergie de ces industries sont pour la plupart très polluantes. Après l’utilisation du lait artificiel, le recyclage des boites et autre contenant deviennent un problème à résoudre.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici