Comment accompagner sa petite fille qui perd ses dents de lait ?

0
118

À l’instar de tous les autres enfants de sa tranche d’âge, votre fille commencera à perdre ses dents de lait à un moment. Qu’elle y soit préparée ou non, cela impactera forcément son quotidien. Des incisives aux molaires en passant par les canines, aucune dent ne manquera d’y passer. Ce passage obligatoire de la vie est différemment vécu par chaque enfant. Ce qui rassure, c’est qu’avec un accompagnement efficace, l’enfant peut passer cette période sans grande difficulté. Le tout réside dans la manière dont votre soutien lui est apporté. Le problème, c’est qu’on ne sait pas toujours comment agir en tant que parents pour soutenir l’enfant. Avez-vous une petite fille qui se trouve dans la situation ou qui s’y prépare ? Voici ce qui vous incombe quand vous êtes parent et surtout mère d’une petite fille.

Comprendre la conception de l’enfant face à la perte des dents de lait

La perte des dents de lait est une étape naturelle et indispensable pour tous les enfants. Elle prépare la venue de leurs dents définitives. Dans l’entendement de plusieurs adultes, cette conception est assez claire. Cependant, chez l’enfant, ce n’est pas toujours compris de cette manière. Elle préfère certainement s’en tenir à la version de la légende comme ses camarades. Cette légende raconte qu’une petite souris « la fée des dents » viendra collectionner les dents perdues et qu’elle donnerait aux enfants, une petite pièce en retour. Beaucoup d’enfants attendent donc avec impatience, le moment où la fée glissera cette pièce sous leur oreiller.

Pour commencer, ne tentez pas de dissuader l’enfant de cette attente. Mieux, inscrivez-vous dans sa logique en soutenant l’histoire. Si vous n’en savez pas grande chose, les Livres pour enfants sur les aventures de la Petite Souris sont indiqués pour vous permettre non seulement à vous, mais aussi à l’enfant de mieux comprendre la situation et s’y préparer. Lire ces bouquins vous permettra d’apporter des réponses conséquentes aux interrogations de l’enfant. Mieux, le faire avec l’enfant vous donnera la chance de l’impliquer davantage dans l’histoire qui s’y rapporte. C’est un voyage imaginaire que vous faites dans le monde de l’enfance avec votre progéniture.

L’origine de la légende de la Petite Souris

L’origine de la légende de la petite souris remonte au 17ème siècle avec la baronne Marie-Catherine d’Aulnoy et son comte. La première version de l’histoire ne faisait pas état de récompense à attribuer à l’enfant. Cette assertion est venue bien plus tard au 20ème siècle. Dans certaines cultures, il est même dit qu’en lieu et place de la pièce de monnaie, la petite souris peut aussi laisser un jouet. L’appellation « fée des dents » est quant à elle plus propre à certaines régions de France et à certains pays. La dent de l’enfant est alors conservée dans une boîte par le parent pour servir de relique. À défaut, elle peut être jetée dans une poubelle sans que l’enfant ne le sache.

Encourager l’enfant à laisser agir la nature

Par impatience, des enfants commencent souvent à tirer sur leurs dents dès que celles-ci commencent à bouger. Cela se remarque généralement, lorsque leurs camarades de la même génération ont déjà perdu leurs dents de lait. Vous avez le devoir d’amener l’enfant à ne pas agir ainsi. En effet, tirer sur la dent peut être préjudiciable pour sa santé. Elle risque d’avoir :

  • des gencives abîmées ;
  • des bactéries présentes dans les gencives ;
  • des infections.

Le mieux, c’est d’encourager l’enfant à laisser la nature agir. La patience que vous amènerez l’enfant à cultiver ainsi pourra aussi lui servir sur d’autres plans dans sa vie. Cependant, lorsque la dent ne tient qu’à un seul fil, il est possible de l’aider à s’enlever. Il suffit de faire croquer à l’enfant une pomme bien verte avec la dent. Vous pouvez aussi recourir à la bonne vieille astuce de la ficelle. Reliez la dent sur le point de tomber à l’objet et tirez doucement là-dessus. 

Préparer l’enfant à bien gérer la tombée de sa dent de lait

Parfois, la perte de dent de lait s’accompagne de saignements qui peuvent être abondants ou non. Vous n’avez pas intérêt à vous alarmer parce que cela perturbera aussi la quiétude de l’enfant. Celle-ci pourrait en outre, être gênée de manger sur le côté où la dent est absente. Votre soutien dans ce sens consistera à changer ses menus. Priorisez pour ce faire, dans son assiette, des aliments frais et tièdes. Si de plus, ils sont mous ou liquides, ils sont les choix idéaux.

Bien brosser l’enfant

Votre accompagnement doit aussi s’étendre sur l’hygiène buccale de l’enfant. De ce fait, respecter à la lettre les habitudes de brossage de dents (deux fois par jour) peut limiter les risques de caries. C’est le secret pour avoir de belles dents bien jolies.

Cependant, il est conseillé de ne pas brosser la gencive pendant quelque temps lorsque la dent est tombée. Cela risquerait d’irriter la partie et de provoquer des saignements. Les autres dents devront en outre être soigneusement brossées. De même, la brosse à dents que vous devez choisir pour la circonstance doit être assez souple avec une petite tête spéciale. Le but à viser pour ce choix, c’est de permettre à l’objet d’aller partout dans la bouche de l’enfant. La pâte dentifrice n’est pas non plus très recommandée ou à la limite, très peu pour l’âge. 

Trouver des activités pour occuper l’enfant

Faire en sorte que votre enfant se sente au mieux de sa forme pendant que ses dents de lait tombent, c’est de votre devoir. À cet effet, vous pouvez le soutenir dans les activités qui suscitent généralement son intérêt. Vous pouvez faire des blagues et des devinettes avec l’enfant sur le sujet, en occurrence, sur la petite souris. Vous pouvez aussi l’aider à apprendre à cuisiner, à dessiner ou à colorier avec la thématique. De toutes les manières, les nombreux jeux et coloriages de la petite souris pourront davantage vous orienter pour les activités à prioriser.

Se référer à un spécialiste

Face à la perte des dents de lait, trouver de l’aide auprès d’un spécialiste, un dentiste de préférence peut s’avérer utile. Dès l’âge de trois ans, l’enfant doit normalement commencer à visiter le dentiste afin de se familiariser à cet univers médical qui pourrait être nouveau pour lui. Une visite de contrôle annuelle pourra aussi permettre de mieux le préparer à affronter son changement de dentition. En cas de difficultés, un diagnostic fait assez tôt va permettre à l’enfant de bénéficier des soins appropriés à temps.

D’un autre côté, lorsque votre petite fille commence à perdre ses dents de lait et qu’elle se plaint de douleurs dentaires, vous devez rapidement l’emmener en consultation. Il peut s’agir des signaux d’alarme pour indiquer un début de carie dentaire ou un mauvais développement de la dent. Le parent doit donc rassurer son enfant et l’orienter vers l’accompagnement médical qu’il lui faut. Dans la plupart des cas, l’orthodontie est une thérapie qui permet de sortir l’enfant d’une situation difficile avec sa dent.

En conclusion, la perte des dents de lait peut être vécue par l’enfant comme étant une phase de transition enrichissante. Cependant, le rôle des parents est prépondérant pour donner à la petite fille, confiance et assurance en elle-même durant cette période.   

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici