Mutuelle de santé : Laquelle choisir à l’arrivée de bébé ?

0
186

Hormis le fait qu’elle entraine la plupart du temps une grande joie au sein de la famille, l’arrivée d’un bébé engendre naturellement des dépenses supplémentaires. Afin de garantir la sécurité et le bien-être du nouveau-né, il est notamment indispensable de lui faire bénéficier des soins de santé adéquats, ce qui lui permettra de bien se développer. Pour réussir à faire sereinement face aux différents frais de santé qui en découlent, il est alors primordial de disposer d’une couverture adéquate. Quelle mutuelle choisir à l’arrivée de bébé ? La réponse à cette question se trouve dans cet article.

Sécurité sociale, ce qu’elle prévoit pour le nouveau-né

À la naissance du bébé, l’une des premières démarches à effectuer consiste notamment à rattacher l’enfant au dossier de sécurité sociale de ses parents. En France, le système social de protection prévoit en effet un rigoureux contrôle de la croissance et de la santé des nouveau-nés.

Au cours des huit premiers jours de sa vie, votre enfant sera de ce fait examiné par un pédiatre compétent, et ce à deux reprises. Jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de six mois, un examen médical sera également effectué une fois par mois afin de s’assurer qu’il va bien et se développe normalement. Outre les examens qu’elle prend entièrement en charge, la sécurité sociale couvre aussi le forfait hospitalier et les frais d’hospitalisation. Ceci n’est toutefois pas suffisant pour garantir la couverture de l’ensemble des soins dont le bébé a besoin pour être à l’abri de toute maladie.

Pour la réalisation des vaccins (consultez le calendrier des vaccinations sur cette page) ou pour le soin de certains maux qui font leur apparition, le bébé peut enchainer les visites chez le pédiatre. Toutes les consultations pourront notamment être remboursées à hauteur de 70 % par la sécurité sociale. Tout le reste demeure donc à la charge des parents. Afin d’assurer à l’ensemble de la famille une couverture adéquate, ils se doivent alors de prendre une mutuelle qui convient.

Quelle est l’utilité d’une mutuelle pour un bébé ?

Comme nous l’avions indiqué dans le paragraphe précédent, durant le premier mois qui suit l’arrivée du bébé, l’assurance maladie prend en charge l’ensemble des soins dont a besoin le nouveau-né. À partir du second mois, l’ensemble des remboursements que votre assureur prend en compte reviennent par la suite à leur taux normal.

Les parents du bébé se retrouvent donc confrontés à des dépenses supplémentaires, surtout si de régulières visites doivent être effectuées chez le pédiatre. Lesdites dépenses seront encore plus importantes si des dépassements d’horaires sont régulièrement réalisés par le spécialiste qui suit la santé et le développement du bébé. Pour limiter le plus possible les dépenses, il est alors conseillé aux parents de rattacher le nouveau-né à la complémentaire santé dont ils disposent déjà.

Notons que le bébé pourra selon le cas être rattaché à la complémentaire de l’un des parents ou à celle des deux parents. Vous pouvez aussi faire assurer la prise en charge de ses soins de santé par une mutuelle maternité ou même une complémentaire de santé obligatoire. Pour que la majorité des frais liés à la santé de l’enfant puissent être pris en charge, vous aurez par ailleurs besoin des documents ci-dessous :

  • La copie de l’acte de naissance du bébé,
  • Son attestation de droit à l’assurance maladie,
  • Un courrier dans lequel figure le numéro du contrat d’adhésion.

Rattacher le nouveau-né à la mutuelle de santé individuelle du parent qui est un travailleur non-salarié ne pose en outre aucun problème. Pour cela, le parent en question doit toutefois avoir souscrit au préalable une mutuelle Madelin ou même une mutuelle de santé individuelle. En fonction de la mutuelle dont il est question, le coût est assez variable dans la mesure où il existe désormais de nombreuses mutuelles qui offrent une couverture gratuite entre six mois et une année.

Souscrire spécialement une mutuelle pour le bébé

Bien que cela présente des avantages indéniables, le fait pour les parents de rattacher leur bébé à la mutuelle dont ils disposent déjà peut dans certains cas présenter quelques inconvénients. Le plus souvent, les mutuelles de santé qui se présentent sous la forme de sur-complémentaire ou de complémentaire santé ne sont souscrites que par le biais de formules adaptées aux adultes ou tout simplement aux enfants qui ont plus de deux ans.

Une telle alternative n’est de toute évidence pas convenable pour un nouveau-né. Pour que ce dernier puisse alors bénéficier d’une optimale couverture et ainsi être en mesure de bénéficier au besoin de soins qui lui conviennent, l’idéal est d’opter pour un « contrat de mutuelle conçu spécifiquement pour les bébés). Vous aurez ainsi plus l’assurance de choisir la meilleure mutuelle de santé pour votre enfant, et il disposera alors de meilleures garanties. Comme vous devez vous en douter, cette alternative est beaucoup plus coûteuse qu’un rattachement simple. De même, le niveau de rattachement est lui aussi plus élevé. Le montant de l’adhésion est de ce fait réduit.

Critères pour réussir le choix d’une mutuelle

Pour réussir à faire un choix convenable et judicieux, l’idéal serait de prendre d’abord le temps de comparer les différentes offres de mutuelles. De même, la prise en compte des besoins réels de votre famille en matière de couverture santé vous sera d’une grande aide durant la réalisation de votre choix. Dans la mesure où les besoins évolueront au fil du temps, vous pourrez au moment opportun, faire évoluer votre couverture. Cela vous évitera alors de vous retrouver avec une mutuelle couteuse qui vous offre en plus une inutile surprotection.

Pour vos soins courants, optez pour les « offres couvrantes »

Durant leurs premiers mois de vie, les bébés sont généralement sujets à de multiples maux qui nécessitent alors de fréquentes visites chez le pédiatre. Dans de nombreux cas, ces visites sont assez régulières lorsqu’ils commencent à faire l’expérience de la vie en communauté. Entre les médicaments que la sécurité sociale ne rembourse pas et le coût des consultations, la facture peut très rapidement avoir un impact sur le budget prévu pour les soins du bébé. Afin de pouvoir limiter le plus possible les frais, il est alors recommandé de choisir une mutuelle qui répond à vos besoins. Cela vous évitera d’avoir à payer d’importantes factures.

Et si votre mutuelle prenait aussi en compte les médecines douces ?

Pour en finir naturellement avec des problèmes de santé courants tels que les soucis de digestion, les coliques ou les torticolis de nourrisson, beaucoup de parents préfèrent se tourner vers la médecine douce. Comme cela a en effet pu être prouvé, certains désagréments qui apparaissent durant les premiers mois de la vie d’un nourrisson peuvent être soulagés efficacement pas les médecines douces, notamment l’ostéopathie et l’homéopathie. Si vous appréciez ce type de solutions, alors soyez attentif aux différentes offres de mutuelles. Si l’une d’elles en propose, alors cela constituerait évidemment un véritable plus pour la famille.

Voilà ! Vous avez désormais en votre possession toutes les informations utiles dont vous aurez besoin pour réaliser aisément le choix d’une mutuelle pour votre bébé. En fonction des besoins de votre famille, il vous revient de déterminer l’offre qui convient le plus à vos attentes. Ainsi, vous pourrez limiter de façon optimale les frais de consultation chez les spécialistes, surtout lorsque ces derniers effectuent une majoration de leurs horaires.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici