Qu’est-ce qu’un test de grossesse faux négatif : éclaircir le mystère

0
799
Image of young girl with pregnancy test and two friend

Avez-vous déjà fait un test de grossesse et reçu un faux résultat négatif ? Cela peut être une expérience déroutante et frustrante et il est important de comprendre pourquoi cela se produit. Si vous souhaitez percer le mystère des tests de grossesse faussement négatifs, lisez la suite pour savoir tout ce que vous devez savoir.

Sommaire

Test de grossesse faussement négatif  : de quoi s’agit-il exactement ?

En principe, un faux négatif est un résultat négatif incorrect alors que votre test de grossesse est en réalité positif. Donc, s’il est positif par la suite, cela veut certainement dire que votre corps n’avait pas produit suffisamment d’hormone de grossesse pour être détectée dans l’urine.

En général, un faux négatif se produit lorsque le test est effectué trop tôt après un rapport sexuel ou lorsque le taux d’hCG (gonadotrophine chorionique humaine) dans l’urine est trop faible. Un faux négatif peut également être causé si le test est défectueux ou si vous n’avez pas suivi correctement les instructions lorsque vous l’avez effectué.

Par ailleurs, noter que les faux négatifs sont plus fréquents lorsque le test est effectué au cours des premières semaines après la conception. Ils sont également plus susceptibles de se produire si vous avez récemment accouché ou subi un avortement, ou si vous utilisez des traitements de fertilité.

Causes courantes des tests de grossesse faussement négatifs

Comme susmentionné plus haut, le faux négatif peut intervenir dans plusieurs cas. Il s’agit principalement :

  • de la prise du test trop tôt ;
  • de la prise du test dans un délai trop long ;
  • et de mauvais modus operandi.

Vous devez donc être attentives et ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Prise d’un test trop tôt

La cause la plus fréquente de faux négatifs est la prise d’un test trop tôt après une absence de règles. Un test de grossesse peut être positif dans les 12 à 24 heures suivant la conception. Toutefois, vous devez refaire le test après 3 à 5 jours, si vous utilisez un test urinaire, ou après 7 à 10 jours, si vous utilisez un test sanguin ou salivaire.

La prise du test dans un délai trop long

Le taux d’HCG augmente après la conception, puis redescend. Si vous faites un test trop tard, il sera négatif. De plus, un test expiré donnera une lecture incorrecte, origine de faux négatifs.

Méthode de test incorrecte

Tous les tests de grossesse ne sont pas identiques. Certains tests sont plus sensibles que d’autres et donneront un résultat positif à des taux de Hc-G plus faibles, tandis que d’autres sont moins sensibles et peuvent nécessiter un taux de Hc-G plus élevé pour donner un résultat positif.

Les différents types de tests de grossesse

Primo, il y a le test de grossesse à domicile. Il s’agit de kits de test que vous pouvez acheter en pharmacie. Ces tests utilisent généralement une très petite quantité de sang ou d’urine pour détecter la présence de l’hormone de grossesse hCG dans l’organisme.

Secundo, on peut évoquer les tests de grossesse sanguins. Ces tests utilisent un échantillon de sang en laboratoire pour détecter l’hormone de grossesse hCG dans l’organisme. Tertio, il existe des tests de grossesse par analyse d’urine qui utilisent un échantillon d’urine pour détecter la présence de l’hormone de grossesse hCG dans l’organisme.

Les tests de grossesse peuvent être très précis, mais ils ne sont pas parfaits. Des faux négatifs sont possibles, surtout si le test est effectué trop tôt. En règle générale, il est préférable d’attendre d’avoir manqué ses règles avant de faire un test.