Bien préparer la première rentrée scolaire de son enfant

0
309

L’un des premiers challenges psychologiques d’une mère est la première rentrée de son enfant. En effet, il n’est pas aisé pour l’un et l’autre de s’adapter à ce nouveau style de vie. La mère doit recomposer ses habitudes tandis que l’enfant doit se séparer de ses bras chaleureux. C’est donc une étape souvent bien difficile à gérer. Préparer son enfant pour sa première rentrée des classes est un travail diplomatique. Beaucoup de parents s’y prennent souvent d’une façon qui ne produit pas les résultats souhaités. C’est donc l’occasion de leur fournir des astuces et des conseils afin d’y arriver les prochaines fois. Ceux-ci peuvent au besoin être améliorés ou adaptés à votre situation personnelle.

                                                                                                     Creative Commons (CC)

Conseil n°1 : préparez votre enfant à l’avance

Un changement d’habitude ne se fait pas du jour au lendemain. Même pour les adultes, il faut un temps d’assimilation. Vous serez donc bien avisé de commencer par attirer son attention sur le sujet. Toutes les circonstances peuvent être des occasions : les sorties, les jeux que vous lui offrez, etc. À quelques jours de la rentrée, il est bien conseillé de lui acheter de jolies fournitures pour le motiver. Vous pouvez pour cela obtenir une allocation de rentrée scolaire. Toutefois, cela peut ne pas toujours suffire. Dans ce cas, votre autre moyen est d’obtenir un prêt auprès de structures appropriées.

Bien préparer votre enfanta lui permet de s’attendre à une nouvelle vie très bientôt. Amusez-vous à compter les jours avec lui jusqu’au jour fatidique. Faites-lui également découvrir sa future école lors de vos promenades.

Conseil n°2 : responsabilisez-le désormais

C’est un bien gros mot pour un petit enfant. Mais, il n’en a pas d’autres pour le dire. Votre enfant devra bientôt se trouver sans vous et sans ses repères habituels. C’est généralement un gros choc le premier jour. Avec un langage qui vous est propre, montrez-lui qu’il est devenu plus grand désormais pour affronter cette situation. Faites-lui comprendre que l’école, c’est pour mieux grandir. C’est le lieu où il apprendra de nombreuses choses qu’il devra vous apprendre ensuite. Amusez-vous avec lui tout en lui montrant combien il peut désormais s’assumer. Demandez à votre enfant ce qu’il lui plait de faire quand il sera grand. Sa réponse sera sans doute superbe. Alors, dites-lui que pour devenir ce qu’il a choisi, il a besoin de l’école. Vous devez insister d’autant plus s’il n’a jamais été à la crèche ou si entretemps vous avez déménagé.

Conseil n°3 : dites-lui comment ça se passe

Il faudra trouver des termes simples et amusants pour lui parler. Expliquez à votre enfant de façon terre à terre comment se passe une journée d’école. Parlez-lui de ses futurs camarades. Si vous connaissez d’autres enfants qui commencent la rentrée, il serait bien de les faire jouer ensemble si possible afin que chacun découvre un visage familier le jour de la rentrée.

Conseil n°4 : préparez-le à quelques déconvenues

Comme vous devez vous en douter, l’école n’est pas uniquement source de plaisir. Il faudra que votre enfant puisse comprendre qu’il n’est plus avec sa maman chérie. Il doit accepter que son maître ou sa maîtresse s’occupe des autres élèves. Il ne doit donc pas se sentir comme le centre du monde. Il doit surtout apprendre la patience et la tolérance.

Conseil n°5 : l’obéissance et la discipline

Votre bout de chou doit aussi être amené à comprendre que l’école, c’est les règles. Auparavant, s’il faisait ce qui lui plaisait, à l’école, il doit obéir à sa maîtresse ou à son maître. Parlez-lui des conséquences lorsqu’on ne fait pas ce que la maîtresse de classe dit. Promettez-lui des cadeaux s’il est sage et travaille bien et surtout tenez parole. Pour soutenir vos efforts, vous pouvez souscrire à un prêt sans justificatif. Ce prêt vous permettra d’assurer une première rentrée de rêve à votre enfant. La discipline, c’est aussi lorsque votre enfant se soumet aux rythmes de l’école. Il fait sa sieste quand on le lui demande. Il mange ce qu’on lui sert et participe volontairement aux activités de groupe.

Conseil n°6 : donnez envie à votre enfant

Rien n’est plus déprimant qu’un parent négatif. Les enfants le remarquent très vite. Ils se renferment sur eux, et c’est nocif et très dangereux à cet âge. Vous avez certainement eu des moments de joie à votre époque. Racontez-le à votre enfant. Faites-lui connaître vos plus belles expériences scolaires lorsque vous aviez son âge. Les enfants aujourd’hui sont plus matures que leur âge. Il comprendra très vite que vous êtes aussi passée par là. Il trouvera normal de faire la même belle expérience que ses parents. Il aura alors envie de découvrir dès lors ce qu’est l’école et les challenges à relever. Ce sont de bons points de départ pour beaucoup d’enfants.

Conseil n°7 : Laissez-le jouir ses derniers jours de vacances

En tant que parents, on pense souvent que le mieux, c’est de dépasser le programme avec son enfant. Le but est souvent de lui faire avoir de bonnes notes et de distancer les autres. Votre enfant risque de s’ennuyer et de perdre le plaisir de la découverte. Attendez de lui offrir des cours scolaires lorsqu’il rencontre des difficultés. En outre, s’il juge les exercices et l’apprentissage difficiles parce que vous n’avez pas la bonne méthode, il n’aura plus envie d’aller à l’école. Vous serez frustrés de sa réaction. Laissez-le aller au rythme de ses enseignants.

Conseil n°8 : le self défense

Il ne s’agit pas d’art martial, quoique vous pouvez l’y inscrire quand il sera plus grand. Il est nécessaire de faire comprendre à l’enfant qu’il ne se fera pas que des amis. Il fera certainement face à des moqueries de certains camarades. Ne peignez pas le tableau en noir et donnez-lui les astuces pour s’en sortir. En bref, donnez-lui des conseils pour l’aguerrir face à l’intimidation de certains enfants dans la cour de récréation.

Conseil n°9 : apprenez-lui à socialiser

L’un des plus beaux plaisirs de l’école, ce sont les copains. Votre enfant doit le savoir. Montrez-lui comment être gentil et sympa avec les autres. Vous devrez l’être vous-même. Il doit vous voir à l’œuvre. Votre enfant doit apprendre aussi à intégrer les groupes d’amis et se découvrir des talents. Il fera ainsi face à de nouveaux défis. Il les racontera de façon amusante. Amusez-vous aussi avec lui tout en lui enseignant les bonnes manières. La vie en société débute avec l’école. Alors, il ne faut en aucun cas négliger ce volet avec votre nouvel écolier.

Conseil n°10 : acceptez de le laisser partir

Il n’est pas facile pour un parent de se détacher de son enfant pour l’école. Cela ne se voit pas immédiatement, mais le parent aussi éprouve quelques peines à laisser son enfant. Ne laissez surtout pas ce sentiment transparaître chez vous. Votre enfant doit sentir que vous l’accompagnez dans cette aventure. S’il ressent de la tristesse, son ardeur en classe pourra bien être amoindrie. Alors, jouez le rôle à la perfection. Soyez un soutien inconditionnel pour votre loulou. Parce qu’il découvre la vie autrement, vous devez l’encadrer au mieux et être le mentor dont il a besoin.

En respectant ces conseils, tout au long des semaines avant la rentrée, vous serez surpris de voir votre enfant se détacher facilement.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici