Comment gérer les brûlures d’estomac durant la grossesse ?

0
285

Lorsque nous mangeons, la nourriture suit un cheminement classique qui la conduit vers l’estomac. Mais, dans certains cas, cet itinéraire peut être perturbé suite à des troubles digestifs parfois accompagnés d’autres symptômes. Les remontées acides désignent la situation où une partie du contenu de l’estomac remonte dans l’œsophage jusqu’au niveau de la bouche en y laissant un goût amer et acide. Il s’agit d’une affection qui est très fréquente chez les personnes en surpoids et chez les femmes enceintes, car chez ces personnes, les pressions exercées par l’estomac sur les structures avoisinantes provoquent une hernie hiatale ou un reflux gastrique.

Les remontées acides : un problème amplifié par l’alimentation

Lorsqu’on parle de grossesse, on pense souvent à des sujets légers tels que comment prénommer le nouveau-né, sera-t-il un garçon ou une fille, des cadeaux comme des bijoux, de la lingerie ou un bola de grossesse à offrir… Cependant, la grossesse se conjugue souvent avec de nombreux inconforts, modifications hormonales ainsi que des problèmes de santé plus ou moins bénins. C’est le cas des remontés acides ou pyrosis qui se manifestent par des régurgitations alimentaires involontaires et qui affectent de nombreuses femmes enceintes. C’est une sensation de brûlure juste en dessous ou derrière le sternum. Il vient généralement de l’œsophage.

D’habitude, lorsqu’un aliment est ingéré et pénètre dans l’estomac, le sphincter œsophagien inférieur (SOI) referme le conduit de ce dernier. C’est lorsque l’estomac n’est correctement pas fermé que son contenu est renvoyé par reflux dans l’œsophage. Suivant la nature et le niveau d’acidité des aliments, ils peuvent irriter l’œsophage, provoquant des brûlures d’estomac et d’autres symptômes. La douleur provient généralement de l’estomac dans la poitrine. On peut le sentir dans le cou ou la gorge. L’acidité gastrique peut être plus susceptible de se produire si vous avez une hernie hiatale. Certaines femmes enceintes souffrent de régurgitation acide. Cela se produit principalement à la fin de la grossesse, car l’utérus peut alors appuyer sur l’estomac.

Qu’est-ce qui déclenche les brûlures d’estomac chez les femmes enceintes ?

Chez les femmes enceintes tout particulièrement, les remontées gastriques sont favorisées par plusieurs facteurs clés, dont la situation hormonale. La progestérone et la relaxine provoquent la relaxation de la valve, ce qui peut augmenter la fréquence des brûlures d’estomac. Cette situation favorise le passage de l’acide gastrique dans l’œsophage et lui permet d’irriter la muqueuse. Le sphincter œsophagien est une bande musculaire étroite et circulaire au sommet de l’estomac. Il permet aux aliments partiellement digérés et aux acides gastriques de refluer dans l’œsophage. De plus, la progestérone ralentit également le processus digestif. Ce qui permet de conserver les aliments dans l’estomac plus longtemps. De plus, la grossesse elle-même accentuée par la pression à la hausse de l’utérus en permanence peut également jouer un rôle dans le déclenchement des brûlures d’estomac. Car avec la croissance du bébé, les organes se retrouvent avec moins d’espace

En outre, la plupart des aliments épicés, gras et connus pour causer des brûlures d’estomac sont également susceptibles de causer des problèmes aux femmes enceintes. D’autant plus que les aliments ne digèrent pas aussi bien ou ne se déplacent pas aussi rapidement pendant la grossesse.

Comment se manifestent les brûlures d’estomac durant la grossesse ?

Les brûlures d’estomac suivies de remontées gastriques apparaissent très tôt pendant la grossesse, mais sont accentuées au troisième trimestre et s’étendent jusqu’aux dernières semaines avant l’accouchement. Elles sont dues au fait que l’utérus prend du volume et comprime de plus en plus l’estomac, aggravant ainsi les symptômes au fur et à mesure de l’évolution de la grossesse. La pression sur l’estomac en vient donc à repousser le contenu dans l’œsophage. Parlant des symptômes, on peut noter :

  • des brûlures au niveau de la poitrine ;
  • des nausées ;
  • une mauvaise haleine ;
  • des laryngites ;
  • un goût aigre dans la bouche qui peut irradier dans la gorge ;
  • des douleurs qui peuvent être ressenties au niveau du cœur ;
  • des vomissements…

En dehors de cela, des régurgitations nocturnes peuvent subvenir pendant le sommeil, occasionnant parfois des remontées de l’acide ou de la nourriture dans la trachée. Cela peut provoquer un enrouement et une toux qui est parfois la seule plainte liée au reflux. Chez certaine femmes, cela provoque une respiration sifflante et un essoufflement ressemblant à des crises d’asthme. L’acide qui pénètre dans la bouche la nuit peut être la cause de l’érosion des dents. Cependant, ces complications peuvent survenir sans l’apparition de brûlures d’estomac.

Quelques astuces pour soulager les brûlures d’estomac pendant la grossesse ?

Il existe plusieurs façons de soulager les brûlures d’estomac pendant la grossesse. Un changement de mode de vie et des habitudes alimentaires est préconisé pour les femmes enceintes. Elles peuvent prévenir les remontées en adoptant un régime riche en fibres, en buvant au moins deux litres par jour et en faisant beaucoup d’exercices. La fibre stimule le fonctionnement des intestins et assure une selle facile. D’autres options incluent de manger une pomme non pelée, un morceau de pain ou un cracker, car ils aident à repousser le contenu gastrique dans l’estomac pour combattre naturellement les brûlures d’estomac.

Certains aliments sont quasiment déconseillés ou sont à consommer avec modération. Il s’agit entre autres des aliments riches en matières grasses, du chocolat, des fruits oléagineux, de la pâtisserie ou des gâteaux trop riches en farine, des épices, des légumes secs, des agrumes… Il est bon d’éviter les aliments acides tels que le pamplemousse, l’orange, les tomates et le vinaigre. Elles doivent également prendre soin de bien laver les aliments avant de les consommer, notamment les aliments crus.

Les nausées et les vomissements sont très courants au cours des trois premiers mois de la grossesse. Il y a des femmes qui ne souffrent de nausée que le matin, bien que souvent la nausée dure toute la journée, alors qu’il y en a d’autres qui n’ont aucune nausée. Dans ces cas de figure, il est préférable d’éviter les zones avec des odeurs gênantes, (par exemple de la fumée de cigarette et généralement des endroits où l’atmosphère n’est pas bien ventilée).

Il existe également d’autres situations cliniques, de sorte que ces femmes en viennent à souffrir de brûlures d’estomac plus d’une fois par semaine. Elles doivent donc se rendre régulièrement chez le médecin pour effectuer des tests afin de vérifier la cause. Si les brûlures d’estomac sont graves, le médecin peut vous prescrire un médicament. Il s’agit essentiellement d’antiacides en vente libre qui annihilent l’effet de l’acide contenu dans l’estomac et réduisent leur quantité. Mais, vu l’état très sensible des femmes enceintes, il est impératif que leur traitement soit uniquement recommandé par un médecin spécialiste qui doit suivre les évolutions de cette affection.

Sur le plan physique, la femme enceinte doit beaucoup marcher et éviter de s’asseoir pendant de longues périodes. Elle doit effectuer des étirements le plus possible et placer un oreiller, lorsqu’elle est allongée, sous ses pieds pour être surélevée. L’idéal est de s’allonger avec le haut du corps légèrement plus haut pendant le sommeil. Elle peut configurer son lit de sorte à pouvoir soulever légèrement la tête, ou placer simplement un oreiller supplémentaire sous son matelas. La femme enceinte doit s’asseoir droit tout en mangeant et ne pas s’allonger juste après un repas. Elle doit éviter de faire des exercices pendant ou après les repas.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici