Enfants en bas-âge : comment les aider à mieux dormir ?

0
154

Coucher son enfant n’est pas une chose facile tous les jours. Il peut arriver que votre enfant, surtout lorsqu’il est en bas-âge, refuse de se mettre au lit ou éprouve des difficultés à trouver le sommeil. Rassurez-vous, c’est généralement une mauvaise passe qui peut se régler en appliquant quelques conseils.

Un bon matelas

Ce n’est pas parce que votre enfant est jeune qu’il peut dormir sur n’importe quelle surface. Pensez à son dos et mettez-y le prix matelas tediber. Sur le moment, cela peut représenter un certain investissement, mais nous vous garantissons qu’il vous en remerciera plus tard. Le prix matelas tediber vaut le coup et aidera votre enfant à grandir et à se développer correctement. Beaucoup trop d’enfants ont des problèmes de dos ou des douleurs articulaires parce qu’ils dorment sur un matelas inadapté. Pensez à préciser au moment de l’achat qu’il sera destiné à un enfant en bas-âge.

Une chambre désencombrée

Certes, les jouets de votre enfant se trouvent dans sa chambre, mais ce n’est pas une raison pour le faire dormir au milieu des jeux. Lorsque le soir approche, apprenez-lui à ranger ses jouets. Il est important de lui apprendre les bases du rangement dès le plus jeune âge pour qu’il puisse se débrouiller seul par la suite. Ce n’est pas à vous de toujours tout ranger. Vous pouvez faire passer le rangement pour un moment de jeu et de détente.

Si vous en avez la possibilité, mettez les jouets dans une pièce annexe qui servira de salle de jeux. En tant que parent, vous savez pertinemment que votre enfant va tenter de se lever pour jouer au lieu de dormir.

Instaurer un temps calme avant

Votre enfant n’arrivera pas à dormir s’il est énervé. Au moins une heure avant le moment de le mettre au lit, pensez à baisser le volume de la télévision. Parlez-lui plus doucement. Vous pouvez mettre en place une ambiance invitant à la détente : de la musique calme, une lumière tamisée, un moment de câlins, etc. Le but est de calmer votre enfant. S’il se sent calme, il sera plus apte à aller au lit. Le sommeil vient avec le silence.

Limiter le temps d’écran

Il n’est pas recommandé de laisser votre enfant devant la télévision avant ses 3 ans minimum. Au-delà, juste une demi-heure par jour est suffisante. Évitez cependant de le laisser utiliser son temps d’écran juste avant d’aller au lit. Comme pour les adultes, les écrans vont avoir tendance à retarder l’endormissement et vont surtout l’énerver davantage. La lumière bleue est également particulièrement mauvaise pour sa vision à un si jeune âge. Vous pouvez donc le laisser regarder les écrans si vous le jugez nécessaire, mais avant 16 heures et surtout dans un laps de temps limité.

Mettre en place des rituels

Pour que votre enfant puisse s’endormir, il doit comprendre qu’il est temps d’aller au lit. Il n’y a rien de mieux que de mettre en place une routine pour qu’il analyse la situation. Chaque parent est libre de choisir les rituels du coucher. Il peut s’agir :

  • D’un bain pour le détendre,
  • D’un moment de rigolade,
  • De lire une histoire ou encore de se câliner quelques minutes dans le lit.

Il est important de toujours effectuer ces rituels à des heures fixes et dans l’ordre pour ne pas le perturber.

Penser à la veilleuse et au doudou

Beaucoup d’enfants ont peur de s’endormir. Ils ont surtout peur de l’abandon. Être seul dans une chambre silencieuse et dans l’obscurité n’a rien de rassurant pour lui. Il se mettra alors à angoisser et il va pleurer jusqu’à que vous veniez le voir. Le soir, avant de le coucher, pensez à le rassurer en lui expliquant que vous le retrouverez à son réveil et que vous n’êtes pas loin de lui.

Pour le rassurer, vous pouvez mettre une veilleuse. Il aura au moins un point de lumière et un bruit sonore pour s’endormir. Les veilleuses sont désormais programmables pour s’éteindre seules. Pensez également à lui donner un doudou. L’odeur va le rassurer. À partir de quelques mois, le doudou devient une figure d’attachement pour l’enfant. Lorsque ses parents ne sont pas là, il va naturellement trouver du réconfort auprès de sa peluche. Ne le séparez jamais de son doudou. Par précaution, il est préférable de l’acheter en plusieurs exemplaires pour prévoir la perte ou pour pouvoir le laver.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici