Comment alimenter et prendre soin de son bébé les premiers mois ?

0
642

Les premières semaines du nourrisson sont les plus importantes de toute sa croissance. Les mamans se donnent alors tous les moyens possibles pour faire de cette phase un moment exceptionnel et précieux pour le bien-être de bébé. Faisant partie intégrante de cette catégorie, j’ai décidé de mettre en œuvre tous les moyens pour garantir à mon bébé une parfaite croissance.

L’alimentation

Pour nourrir mon bébé, j’ai opté pour la technique de l’allaitement maternel.

En effet, pendant les premiers jours qui suivent la naissance, le lait maternel est l’aliment par excellence du bébé.

 

Il n’a besoin d’aucun autre supplément ni d’eau, car le lait maternel renferme toutes les valeurs nutritives nécessaires pour démarrer une bonne croissance.

Cette pratique est d’ailleurs recommandée par les médecins pour au moins les 6 premiers mois de l’enfant, en raison de ses nombreux bienfaits. En plus de sa composition qui évolue pour s’assurer de répondre aux besoins croissants du nourrisson, le lait maternel a des fonctions hypoallergéniques qui favorisent sa bonne santé.

A ce titre, la composition de ce précieux lait caractérisée par une quantité importante d’anticorps permet de réduire les maladies infantiles et les allergies. Elle permet au bébé de développer un système immunitaire sain et favorise une prise de poids idéale.

En outre, je nourrissais mon bébé à la demande. Autrement dit, chaque fois qu’il manifestait le besoin de manger, je lui donnais la tétée. Il me fallait donc est très attentive à ces moindres gestes et signes pour le nourrir chaque fois qu’il en éprouvait la nécessité.
Cette méthode a également été bénéfique pour moi, car elle favorise la perte de poids après l’accouchement, retarde le retour des menstruations et réduit les risques de cancer du sein. Par ailleurs, elle répond au besoin de bien-être et de sécurité que procure le contact de ma peau à mon bébé pendant l’allaitement.

À partir du sixième mois de bébé, j’ai commencé à alterner son alimentation et à le sevrer peu à peu.

Pour l’introduction de nouveaux aliments à l’heure des repas, j’ai suivi les conseils de mon pédiatre. Bébé avait désormais droit à du lait et un légume par jour au déjeuner.
J’ai incorporé peu à peu les farines infantiles et de préférence sans gluten ainsi que des fruits sous forme de compote. Ont suivi ensuite les viandes et poisson, puis fromage blanc et yaourt. Le lait a gardé sa place au centre des repas avant d’être remplacé progressivement. Les carottes, les pommes de terre et les haricots verts sont devenus les favoris de mon bébé.

L’hygiène

La toilette est source de bien-être et de confort pour l’enfant. Elle constitue aussi un moment privilégié pour communiquer avec lui et lui faire découvrir son corps. Préparer l’espace d’hygiène est l’étape la plus importante de ce processus et nécessite de bien choisir les produits de toilette spécifiques pour les bébés.

La peau fragile et très réceptive de mon bébé était le centre de mes préoccupations pour choisir les cosmétiques appropriés. J’ai donc opté pour une analyse des listes d’ingrédients en me limitant au strict minimum tel que la crème hydratante et la lotion pour rafraîchir bébé, un liniment pour soigner le siège et un gel lavant.

Les produits classiques d’hygiène et de cosmétique contiennent souvent des substances nocives, pour l’enfant en particulier.

J’ai alors décidé de choisir pour mon trésor et pour moi-même, les meilleurs articles bons pour notre bien-être et notre santé.

En analysant les listes d’ingrédients, j’ai procédé par élimination en excluant tous les produits contenant de l’alcool, du parabène, des huiles essentielles, du parfum ou encore du colorant.
En dehors des produits pour la toilette de mon trésor, j’ai pris le soin de sélectionner ceux que j’utilise pour mon entretien personnel. Il s’agit nécessairement de soigner la peau sèche et fragile qui avec le pic d’hormone pendant la grossesse a subi plusieurs changements.
Avec une lotion micellaire, je nettoie en douceur mon visage et j’hydrate ma peau. Sur le reste de mon corps, j’applique généreusement une crème hydratante anallergique. Pour finir, j’ai repris mes séances de fitness de manière assidue afin de retrouver mon corps et de me sentir mieux dans ma peau.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici