Éducation : la fin des jouets “pour filles” et “pour garçons” ?

0
206
Peluche nounours

Ces dernières années ont connu la naissance de vives polémiques au sujet de la catégorisation des jouets exclusifs pour filles et ceux exclusifs pour garçons. De plus, de nos jours, il a été constaté que certaines petites filles préfèrent les jouets catalogués pour garçons, et vice-versa. Alors, est-ce la fin des jouets « pour filles » et des jouets « pour garçons » ?

Origines du phénomène : Pourquoi des jouets pour filles et des jouets pour garçons ?

Il serait facile de penser que le fait qu’il existe des jouets fille et des jouets garçon soit du propre chef des fabricants de jouet. La raison est très certainement plus profonde et la raison repose sur notre société et notre histoire.

À l’époque, il y avait des métiers réservés aux hommes et ceux réservés aux femmes

La plupart des jouets classiques que vos enfants utilisent ont été pensés dans les années 30 – 60, une époque où sévissait une grande discrimination entre les hommes et les femmes. Les femmes n’avaient pas le droit de voter (avant 1944 en France), leurs tâches se limitaient aux tâches domestiques (ménage, vaisselle), ou alors à de l’assistanat dans le monde professionnel (assistante de direction, secrétaire, infirmière,….). Et bien entendu, les postes de responsabilité étaient réservés exclusivement aux hommes (directeur, président, médecin,…).

Pour résumer, à cette époque, il y avait des tâches et métiers exclusifs aux hommes (travail manuel, ouvrier, mécanique,…) et des ceux exclusivement réservés aux femmes (puériculture, entretien de la maison, cuisine,…).

Les jouets, s’inspirant des principes de la vie courante, suivaient scrupuleusement les mêmes distinctions entre l’homme et la femme. C’est ainsi que les jouets comme les voitures, les tracteurs, les kits de médecine, les jeux de mécanique,… se sont vus exclusivement réservés aux garçons, et marqués de couleurs comme le bleu, le rouge et le noir. Et les jouets pour filles : la poupée, les kits de cuisine, de ménage,…, et bien évidemment, de couleur rose.

C’est plus rentable pour les fabricants de jouets de faire cette différence

Il a toujours été plus rentable pour les entreprises de créer des jouets exclusivement pour filles et des jouets exclusivement pour garçons. Car, ceci empêche qu’un garçon, par exemple, n’emprunte la jolie voiture toute rose et pleine de paillettes de sa sœur, et vice versa. Ce qui va contraindre les parents à acheter une voiture supplémentaire, plus virile, pour le garçon.

Les jouets mixtes, notamment d’imitation, sont de plus en plus présents sur le marché

Mais heureusement, cette distinction entre jouets pour filles et jouets pour garçons tend à diminuer avec l’apparition de plus en plus importante de jouets mixtes. Notamment avec les jouets d’imitation développés pour des catégories comme : docteur, cuisine, nettoyage & ménage, commerçant, et outils & établis.

Les jouets de nettoyage montrent au jeune garçon, dès le bas âge, que les tâches ménagères ne concernent pas seulement les femmes. Les jeux de docteur et outils & établis montrent à la jeune fille qu’elle peut aussi plus tard, aspirer à des métiers qui sont souvent associés aux hommes, comme mécanicien, médecin,…

Pour résumer, les jouets mixtes ont une très grande importance, car ils permettent à certains enfants de déterminer leur réelle vocation sans être influencés par stéréotypes hommes – femmes, un petit garçon futur chef de cantine scolaire par exemple.

Est-ce vraiment la fin des jouets pour filles et pour garçons ?

Pour rester objectif, il y a lieu d’accepter que bien que l’homme et la femme puissent pratiquement exercer tous les mêmes métiers, il n’en demeure pas moins qu’ils soient différents. L’homme et la femme sont naturellement différents, mais complémentaires. A titre d’exemple, les femmes peuvent donner la vie (grâce aux hommes), et les hommes ne peuvent pas.

C’est ainsi que, contrairement aux petits garçons, les filles sont dotées d’un instinct maternel remarquable. Raison pour laquelle celles-ci apprécient naturellement des jouets qui leur permettent de jouer à la maman qui chérie son bébé. Mais, bien entendu, il y a toujours des exceptions…

Les enfants utilisent les jouets pour essayer de nouveaux rôles, expérimenter et explorer leurs intérêts. Les jouets d’imitation jouent donc un très grand rôle dans le développement de l’enfant, nous citerons Mon Coffre à Jouets, qui en parle énormément tout au long de son site et sensibilise les parents aux jouets mixtes.

Les enfants ont tout le long de leur croissance, de petit esprit malléable auquel il faut faire attention.

En définitive, à cause des goûts naturels des enfants (et non ceux imposés par les adultes), il existera toujours 3 catégories de jouets : les jouets qui plaisent naturellement aux filles, les jouets qui plaisent naturellement aux garçons, et les jouets mixtes qui plaisent aux deux sexes.

SHARE
Previous articleMes 5 conseils pour bien vivre sa grossesse
Next articlePartir en promenade avec un enfant : Comment le motiver ?
Nico
Un papa au pays des mamans, un homme au milieu des femmes, mais surtout un papa de 2 merveilleux bambins. Après des études littéraires, j’entre dans le milieu de la parentalité et de la compréhension de nos enfants, à travers mes nombreuses interventions dans des magazines connus, je prête occasionnellement ma plume à Femmes et Mamans.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici